Publié

Coronavirus au LuxembourgLes banques doivent donner leur stock de masques

LUXEMBOURG - L'Aleba exhorte les entreprises à offrir leurs stocks de masques et de désinfectants au personnel soignant. Le syndicat anticipe également la fin de la crise...

L'Aleba souhaite que la grande majorité des salariés de la finance soient en télétravail.

L'Aleba souhaite que la grande majorité des salariés de la finance soient en télétravail.

En pleine période de pandémie, chacun s'interroge sur sa responsabilité pour participer à l'effort collectif dans la lutte contre le coronavirus. C'est également le cas du plus grand syndicat de la place financière.

L'Aleba a en effet demandé aux entreprises, mardi, de remettre leur stock de masques et de gel hydroalcooliques, quand ceux-ci ne sont pas utilisés ou lorsque le télétravail est en place. Le Luxembourg connaît en effet quelques difficultés pour acheminer le matériel nécessaire aux soignants.

«Une réflexion profonde sur le fonctionnement de notre économie»

Le syndicat en profite pour préconiser une généralisation quasi totale du télétravail: «Nous demandons à toutes les entreprises de ne laisser que le strict minimum du personnel sur site, là où c'est vraiment critique et vital». L'Aleba plaide également pour une interdiction des licenciements économiques «pour ne pas ajouter une crise sociale à la crise sanitaire» et pour que les sociétés n'imposent pas les jours de congés.

L'Aleba en profite enfin pour anticiper la sortie de crise et la nécessaire «réflexion profonde sur le fonctionnement de notre économie». Les agents d'accueil en première ligne et autres «petits métiers» selon l'expression consacrée devraient être mieux valorisés et les délocalisations à l'autre bout du globe pour des raisons économiques arrêtées.

(th/L'essentiel)

Ton opinion