Bruxelles – Les banques se doivent de retrouver la confiance

Publié

BruxellesLes banques se doivent de retrouver la confiance

Un
Européen sur dix
envisage de changer
de banque cette année.

La crise, avec la faillite de plusieurs grandes banques, a fragilisé la confiance des clients.

La crise, avec la faillite de plusieurs grandes banques, a fragilisé la confiance des clients.

La crise financière a entraîné un changement dans les comportements des clients dans leur relation avec leur banque, selon une étude d'Ernst & Young publiée en Belgique.

L'étude menée notamment en Belgique, France, Allemagne, mais pas au Luxembourg, révèle que 20% des clients ont changé de banque principale à un moment donné. Et 10% déclarent envisager de changer de banque cette année.

Près de la moitié des sondés ont indiqué que la crise avait réduit leur confiance dans le secteur bancaire. Les tarifs (43%), le service (41 %) et les produits (31 %) sont les trois aspects principaux qui incitent les clients à changer de banque dans les six pays étudiés.

L’étude conclut que les banques vont avoir plus de difficultés qu'avant la crise pour fidéliser leurs clients. Surtout que ceux-ci ont de plus en plus tendance à diversifier leur portefeuille bancaire en répartissant leurs produits financiers entre différentes institutions. «Dans la mesure où il coûte six fois plus cher d’acquérir un nouveau client que d’en conserver un existant, il semble bien que le secteur bancaire ait encore du pain sur la planche», note Ernst & Young. Surtout que l'Union européenne a mis en place l'année dernière une série de mesures pour faciliter le changement de banque.

Ton opinion