Au Luxembourg – Les belles mécaniques de sortie à l'Autojumble

Publié

Au LuxembourgLes belles mécaniques de sortie à l'Autojumble

LUXEMBOURG - Les voitures de collection vont s’exposer samedi et dimanche à Luxexpo, lors de l’Autojumble. Une véritable passion pour certains.

Dans son garage, deux Aston Martin et trois Lotus. De belles anglaises, mais toutes ne roulent pas. Certaines sont en cours de résurrection. Leur propriétaire, Thierry Hilger, aime les faire renaître lui-même. «J’ai hérité cela de mon père, qui avait un atelier. J’ai appris cela depuis ma naissance», affirme celui qui travaille dans le secteur bancaire. «J’ai continué à m’amuser à restaurer des voitures, ici, dans ma maison». Il aime travailler sur les moteurs. «Je connais la mécanique, c’est une science qui s’apprend. Mais pas la carrosserie, qui est un art».

L’autre plaisir du collectionneur, c’est bien sûr conduire sa voiture. «Si vous l’avez refaite vous-même, vous la sentez, vous savez comment fonctionne chaque chose». L’été, donc, Thierry emprunte les chemins de traverse avec ses voitures, qu’il met entre douze mois et deux ans et demi à retaper, après le travail.

Ce week-end, il emmène sa Lotus Elite 1963 à l’Autojumble, qui comptera 105 exposants et qui est organisé par la Lëtzebuerger Oldtimer Federatioun (LOF), dont il est membre. La fédération regroupe une soixantaine de clubs d’amoureux de différentes marques. Les oldtimers ont du succès dans le pays. Quelque 5 000 vieux modèles de plus de 30 ans sont en circulation, selon les estimations.

Autojumble. Samedi et dimanche, de 10h à 18h, à Luxexpo. Entrée: 10 euros. Gratuit pour les moins de 12 ans.

(Jérôme Wiss/L'essentiel)

Ton opinion