Monnaies virtuelles – Les bitcoins échangés depuis le Luxembourg

Publié

Monnaies virtuellesLes bitcoins échangés depuis le Luxembourg

LUXEMBOURG - Le ministère des Finances a annoncé ce mardi l'implantation au Luxembourg de bitFlyer, une plateforme japonaise d'échange de monnaie virtuelle.

Le ministre des Finances, Pierre Gramegna, et le CEO de bitFlyer, Yuzo Kano, se sont vus à Tokyo.

Le ministre des Finances, Pierre Gramegna, et le CEO de bitFlyer, Yuzo Kano, se sont vus à Tokyo.

Ministère des Finances

La start-up bitFlyer se présente, sur son site Internet, comme la plateforme connaissant «le volume d'échange de bitcoins le plus élevé du Japon». La société japonaise permet d'acheter et vendre des monnaies virtuelles et de spéculer ainsi sur leurs cours. Selon son site Internet, près de 165 000 bitcoins ont par exemple circulé sur la plateforme ces dernières 24 heures.

Le ministère des Finances a indiqué ce mardi matin que bitFlyer avait choisi le Luxembourg comme hub européen. Un agrément d'établissement de paiement a été accordé par le ministère à la société, lui permettant d'opérer au Luxembourg. Ce qui en fait la première plateforme d'échange de bitcoins à être régulée à la fois en Asie, en Amérique du Nord et en Europe, relève Businesswire.

Cette implantation découle d'une récente visite du ministre des Finances, Pierre Gramegna, au Japon. Il y avait visité le siège de bitFlyer et discuté avec le CEO Yuzo Kano, qui avait présenté la stratégie européenne de la plateforme.

«Nous sommes ravis qu’une des start-up les plus prospères du Japon ait choisi le Luxembourg comme point d’ancrage pour l’Union européenne», a réagi mardi, Pierre Gramegna. «Ceci confirme l'attractivité de notre pays pour le développement des entreprises Fintech, une priorité dans la stratégie de diversification de notre place financière».

(L'essentiel)

Ton opinion