Mariage princier – Les blogueurs royaux dans les starting-blocks
Publié

Mariage princierLes blogueurs royaux dans les starting-blocks

LUXEMBOURG - Dans moins de trois jours, Guillaume et Stéphanie se diront «oui». Une union suivie de très près par la presse luxembourgeoise mais aussi par des blogueurs spécialisés.

Le grand moment approche! Guillaume et Stéphanie se marieront les 19 et 20 octobre prochains, sous les yeux de leurs proches et des caméras de télévision. Internet ne restera pas à l’écart, loin de là. Des blogueurs passionnés par les faits et gestes des têtes couronnées suivront le mariage sur leurs blogs, leur compte Facebook ou Twitter.

C'est le cas de Valentin Dupont de Royalement Blog, blog consacré à l’actualité des monarchies belges et luxembourgeoises qui reçoit en moyenne 1 000 visites par jour. Le blogueur belge indique qu’il couvrira l’union à la fois sur son blog et son compte Facebook. «Je compte y faire un minute par minute, les deux jours des festivités, un maximum de photos sera publié, agrémenté d’informations, voire d’indiscrétions», explique-t-il à L'essentiel Online.

«L'événement le plus important que nous avons la chance de couvrir»

L'équipe du site Luxarazzi fera de même. «Nous couvrirons le mariage avec toutes les sources disponibles qui s'offriront à nous, réseaux sociaux, sites Internet d'information et nos propres sources incluses», indique le porte-parole du site. «Le mariage du Grand-Duc Guillaume avec la comtesse Stéphanie de Lannoy est l'événement le plus important que nous avons la chance de couvrir depuis l'ouverture du site en 2008».

Quant à la blogueuse new-yorkaise Megan Mcgibney, elle commentera uniquement le mariage religieux sur Twitter. Pour se faire, elle «essayera de regarder le mariage en direct sur Internet, affirme-t-elle, si tout va bien, je twitterais à mes abonnés ce qui se passera et ce à quoi je pense». Et si les blogs royaux ne font pas partie de vos lectures, vendredi et samedi vous pourrez suivre le mariage en direct sur L'essentiel Online...

( Aude Forestier/L'essentiel Online)

Ton opinion