Epargnés – Les bonus pas vraiment taxés

Publié

ÉpargnésLes bonus pas vraiment taxés

Les banquiers de la City, à Londres, ne subiront guère les conséquences de la taxe sur les bonus décidée par le gouvernement britannique, selon le Financial Times.

La plupart des banques interrogées par le quotidien financier indiquent en effet qu’elles prendront à leur compte, en totalité ou en grande partie, cette taxe, au risque de contrarier le gouvernement britannique ou leurs propres actionnaires.

Le coût de cette taxe devrait être supporté par les actionnaires. Ce qui irrite de nombreux investisseurs qui n'hésitent plus à le faire remarquer aux banques.

Ton opinion