Football - Espagne – Les cadeaux du Real aux arbitres font polémique

Publié

Football - EspagneLes cadeaux du Real aux arbitres font polémique

Les arbitres de la partie de dimanche entre Villarreal et les Merengue sont repartis du stade avec des sacs à l'effigie du Real. Polémique en Liga.

Ce week-end, le Real Madrid a conservé la tête du championnat espagnol. Les hommes de Zinedine Zidane ont battu Villarreal sur le score de 2-3 au Madrigal, après avoir été copieusement dominés pendant une heure. Le «sous-marin jaune» a ensuite pris l'eau et encaissé trois buts en 19 minutes, dont un penalty guère évident inscrit par Ronaldo.

Dans un pays où les polémiques autour des directeurs de jeu sont fréquentes, il était presque logique que la presse en débatte. Le problème, c'est quand les arbitres donnent le bâton pour se faire battre. Car en passant par la zone mixte après la rencontre, Gil Manzano et ses arbitres assistants ont été surpris avec… des sacs en plastique remplis et aux couleurs du Real Madrid.

Une pratique courante

«Ça ne me semble pas très correct», a lâché Fernando Roig, le président de Villarreal. Devant la polémique qui commençait à enfler, le comité technique des arbitres espagnols a reconnu la véracité des images, insistant sur le fait que les sacs étaient remplis «de stylos, de porte-clés et de pins»… À voir la taille des sacs, il est permis d'en douter.

Selon le journal Marca, cette pratique est courante dans le championnat espagnol. «Tous les clubs offrent des choses aux arbitres. C'est quelque chose de normal, ça existe depuis des lustres», a analysé Arturo Dauden Ibanez, ancien arbitre ibère, qui a pris sa retraite il y a huit ans, dans les colonnes du journal madrilène, repris par 7sur7.be.

Gerard Piqué, le défenseur central de l'ennemi barcelonais, s'est engouffré dans la brèche, affirmant que le Real avait bénéficié de huit points «mal distribués» cette saison. «Contre les mêmes équipes. Huit points. Huit points parmi d'autres», a-t-il tweeté, précisant que «les articles proviennent de la presse madrilène pour ceux qui doutent». Vivement le Clasico prévu fin avril…

(L'essentiel/rca)

Ton opinion