Coronavirus au Luxembourg – Les cafés, restos et hôtels s'engagent face au virus

Publié

Coronavirus au LuxembourgLes cafés, restos et hôtels s'engagent face au virus

LUXEMBOURG - Alors que la date de réouverture de ses activités n'est pas encore connue, l'Horesca met en place des mesures via un label «Safe to serve».

Un nouveau label «Safe to serve» est lancé, regroupant «toute une série d'actions visant à reprendre les activités dans les meilleures conditions possibles».

Un nouveau label «Safe to serve» est lancé, regroupant «toute une série d'actions visant à reprendre les activités dans les meilleures conditions possibles».

L'essentiel/Sara Lima

«Il est primordial que les entreprises respectent tous les gestes sanitaires garantissant la sécurité et la santé des salariés et des clients». C'est comme enfoncer une porte ouverte, mais la Fédération nationale des hôteliers, restaurateurs et cafetiers du Luxembourg (Horesca) a rappelé jeudi matin le cadre très strict qui devra accompagner la relance à venir de ses activités. «En dépit du flou actuel qui entoure encore la date de reprise des activités, l'Horesca anticipe en misant sur une double exigence», précise-t-elle dans un communiqué.

Ainsi un nouveau label «Safe to serve» est lancé, regroupant «toute une série d'actions visant à reprendre les activités dans les meilleures conditions possibles». Il est question évidemment de distanciation sociale, d'aménagement des locaux, du port du masque de protection selon les recommandations des autorités. Un guide sanitaire spécial pour le secteur a également été conçu et sera adressé «prochainement» aux 2 900 entreprises représentées par l'Horesca, soit 18 000 salariés.

En signant la charte d'adhésion pour obtenir le label, les cafés, restaurants et hôtels s'engagent. En toile de fond, faire en sorte qu'un «verre ou repas pris entre amis ou en famille doivent rester des moments de joie et de partage, surtout dans la situation actuelle». Quand ça rouvrira...

(nc/L'essentiel)

Ton opinion