Défilé au Luxembourg – Les camions de pompiers acclamés par la foule

Publié

Défilé au LuxembourgLes camions de pompiers acclamés par la foule

LUXEMBOURG – À l’occasion du déménagement de la caserne vers Gasperich, une trentaine de camions, sirènes hurlantes, ont traversé la capitale.

20210912 dimanche 12 septembre 2021 - Ancienne caserne - Luxembourg Route d'Arlon, L-1140 Luxembourg - Cortège des pompiers du CIS Luxembourg vers le Centre National d’Incendie et de Secours - Le départ du cortège aura lieu à 10h30 depuis l’ancienne caserne de la route d’Arlon et arrivera dans les nouvelles localités du boulevard de Kockelscheuer à Gasperich - © Editpress / Didier Sylvestre

20210912 dimanche 12 septembre 2021 - Ancienne caserne - Luxembourg Route d'Arlon, L-1140 Luxembourg - Cortège des pompiers du CIS Luxembourg vers le Centre National d’Incendie et de Secours - Le départ du cortège aura lieu à 10h30 depuis l’ancienne caserne de la route d’Arlon et arrivera dans les nouvelles localités du boulevard de Kockelscheuer à Gasperich - © Editpress / Didier Sylvestre

© Editpress / Didier Sylvestre

Les pompiers ont mis l’ambiance, dimanche matin, dans la capitale. Ils se sont offert une parade dans les rues de Luxembourg, à l’occasion du déménagement de la caserne du CGDIS (Corps grand-ducal d'incendie et de secours) de la route d’Arlon. En se rendant vers Gasperich, une trentaine de camions ont roulé dans le centre-ville, au ralenti, sans lésiner sur les équipements sonores!

Sur leur passage, de nombreuses personnes les acclamaient et ne manquaient pas de photographier et de filmer la scène. Le public était surtout composé de familles, pour faire plaisir aux enfants, ravis du spectacle et des nombreuses sirènes. Pit arborait même un pull signé CGDIS, un peu grand pour lui. Le vêtement lui vient de son père, pompier. «J’aime les pompiers, surtout les camions», explique timidement le garçon.

«Voir les copains pompiers»

Juste avant le passage des véhicules, Nadine, une mère de famille, explique que les enfants étaient «très motivés pour venir» et même «fascinés» par l’univers des pompiers. «Ce n’est pas courant de voir autant de véhicules à la fois», lance-t-elle. Les pompiers évoquent une histoire de famille pour Jacques, venu avec ses enfants: «Mon père et mon grand-père étaient pompiers, avec certaines responsabilités. Moi-même, j’ai été volontaire à Steinfort». Il reconnaît que depuis, les véhicules «se sont complexifiés».

Claude, un autre père de famille, se souvient que plus jeune, il a «voulu être pompier professionnel». Dimanche, il est venu «voir les véhicules, mais aussi les copains pompiers!» Dans les camions, nombre d’entre eux saluaient la foule, qui le leur rendait bien. Signe que la profession bénéficie toujours d’un véritable prestige.

(Joseph Gaulier/L'essentiel)

Ton opinion