Fêtes au Luxembourg – Les cavalcades perturbées par le Covid

Publié

Fêtes au LuxembourgLes cavalcades perturbées par le Covid

DIEKIRCH - La cavalcade de Diekirch aurait dû ouvrir le bal des festivités de Carnaval ce dimanche. Mais le Covid a bouleversé l’agenda des cortèges.

Les habitants de Diekirch devront patienter jusqu'au 8 mai.

Les habitants de Diekirch devront patienter jusqu'au 8 mai.

Editpress

La cavalcade de Diekirch ouvre traditionnellement le bal des festivités de Carnaval, à grand renfort de chars et de sucreries, devant un public de près de 25 000 festivaliers. Elle aurait dû se tenir ce dimanche. Mais cette année, elle assurera la clôture, le dimanche 8 mai.

L’organisation des cavalcades à travers le pays a en effet été bouleversée par la pandémie. «Pour le 8 mai, nous avons prévu une organisation sous le régime Covidcheck. Mais il n’est pas impossible que d’ici là, la situation Covid et les mesures sanitaires aient complètement changé et que nous n'en ayons plus besoin, détaille Claude Wanderscheid, secrétaire du E.S.D., Comité d’organisation de la Cavalcade de Diekirch. C’est beaucoup de travail pour une petite équipe».

Cortège limité

Le cortège a également été réduit. «Les années précédentes, une soixantaine de groupes (NDLR: musique, à pied et chars) participaient à notre cavalcade, mais cette année nous nous sommes limités à une cinquantaine». Ce jeudi, histoire de quand même marquer le coup, un bal de Carnaval a été organisé jeudi soir au café Beim Louis, place de la Libération.

Dans cette configuration, la cavalcade qui ouvrira le bal cette année au Luxembourg est celle de… Martelange, en Belgique, qui passe la frontière pour être organisée à Rambrouch, au Grand-Duché, le 6 mars. Les suivantes devraient être Esch-sur-Alzette, le 20 mars et Pétange, le 27 mars. Celles de Schifflange, de Remich, sont annulées de même que la cavalcade de nuit à Wasserbillig et que la cavalcade des enfants à Kayl.

(Séverine Goffin/L'essentiel)

Ton opinion