Crémant de Luxembourg – Les caves Gales font un joyeux centenaire

Publié

Crémant de LuxembourgLes caves Gales font un joyeux centenaire

ELLANGE - Les Caves Gales, qui ont fêté leur centenaire jeudi à Ellange, se positionnent dans le haut de gamme des crémants de Luxembourg.

Isabelle et Georges Gales, qui entourent leur père Marc, représentent la quatrième génération.

Isabelle et Georges Gales, qui entourent leur père Marc, représentent la quatrième génération.

Editpress

Les Caves Gales ont fêté jeudi leur centenaire, à Ellange, où la société détient depuis 2002 une unité de fabrication de crémants de Luxembourg. «Les vins pétillants, c’est vraiment notre truc!», lance Isabelle Gales, qui représente la quatrième génération dans l’entreprise familiale. Avec son frère Georges, elle prend progressivement la main à la suite de son père, Marc.

Les crémants et vins mousseux pèsent ainsi un peu plus de la moitié du million de bouteilles écoulées chaque année. Elles le sont principalement à destination de la restauration et de la grande distribution. Quelque 35% de la production part à l’export, vers la Belgique, l’Allemagne ainsi que les Pays-Bas.
«On occupe une position de choix dans le haut de gamme des crémants luxembourgeois», résume Isabelle Gales.

L’entreprise, qui s’appuie sur une trentaine de salariés, exploite une douzaine d’hectares de vignes en propre, et a des contrats de fournitures avec d’autres vignerons luxembourgeois. Elle a pris une participation majoritaire dans les Caves Saint Martin à Remich, où est logée la partie administrative. On peut aussi y faire des dégustations. «Un des challenges sera de faire découvrir nos produits aux résidents étrangers, qui sont de plus en plus nombreux», entrevoit la polyvalente Isabelle.

(Mathieu Vacon/L’essentiel)

Ton opinion