Mobilité au Luxembourg – Les CFL sont en train de sécuriser certains trains
Publié

Mobilité au LuxembourgLes CFL sont en train de sécuriser certains trains

BETTEMBOURG - Les CFL ont réduit la capacité des trains sur des lignes reliant le Sud à la capitale, pour réaliser des modifications de sécurité.

Certaines voitures ne sont toujours pas équipées du système ETCS.

Certaines voitures ne sont toujours pas équipées du système ETCS.

Dans un courrier, Alex, un usager, relate un certain nombre de dysfonctionnements relevés au départ des gares de Bettembourg ou de Noertzange, depuis quatre semaines. «Les CFL ont réduit la capacité de transport avec trois voitures à double étage au lieu de cinq le matin, lors des heures de pointe, quand il y a le plus grand nombre d'usagers». Autre paradoxe souligné par Alex, la présence de cinq voitures à double étage le soir.

«C'est d'autant plus bizarre que ce renforcement de la capacité de transport intervient en dehors des heures de pointe». Contactés par L'essentiel, les CFL confirment la suppression des voitures. «On ne le fait pas par plaisir ni pour perturber le trafic aux heures de pointe, mais pour des raisons de sécurité», dit Alain Kohl, du service communication des CFL.

Usagers pas prévenus

«Nous sommes en train d'équiper certaines voitures qui ne le sont pas encore du système de contrôle de vitesse européen ETCS. Ce sont des opérations qui ne se font pas en cinq minutes. Et les modifications réclament une homologation. Mais nous faisons le maximum pour rétablir le nombre de trains habituels le plus vite possible».

Quant à la présence de cinq voitures à étage le soir, Alain Kohl est formel: «Ce sont les hasards de la planification». Encore aurait-il fallu prévenir les usagers, ce qui semble, selon les témoignages recueillis, avoir été quelque peu oublié!

(Gael Padiou/L'essentiel)

Ton opinion