Sondage de TNS-ILReS – Les chasseurs ont la cote au Grand-Duché

Publié

Sondage de TNS-ILReSLes chasseurs ont la cote au Grand-Duché

LUXEMBOURG - Les résidents du Grand-Duché portent un regard plutôt positif sur la pratique de la chasse au Grand-Duché selon un sondage de TNS-ILReS.

Sur les 503 personnes interrogées 80% considèrent que la chasse possède un rôle important.

Sur les 503 personnes interrogées 80% considèrent que la chasse possède un rôle important.

AFP

Sur les 503 personnes interrogées 80% considèrent que la chasse possède un rôle important et contribue à «la régulation du gibier et de la diversité des espèces». Le chasseur n'aurait donc pas l'image d'un inconscient prêt à dégommer tout ce qui bouge, mais plutôt d'un amoureux de la nature. Cependant, la perception change en fonction de l'âge et du lieu de résidence de la personne.

Ceux qui résident dans le Nord et l'Est adhèrent davantage à la chasse que ceux du Centre, du Sud ou de la capitale selon le sondage commandé par la Fédération Saint Hubert des chasseurs du Grand-Duché. Par exemple, 89% dans l'Est contre 72% à Luxembourg-Ville. Les chiffres changent également selon l'âge. En effet, 33% des personnes qui ont entre 16 et 24 ans portent un regard plutôt négatif sur les pratiques des chasseurs.

Même chiffre pour les 25-34 ans, alors que les 35-44 ans ne sont que 17% a estimer que la chasse ne contribue pas au bien-être des ressources naturelles. Enfin, plus d'un tiers des personnes interrogées sont d'avis que la chasse au Luxembourg devrait être effectuée par les autorités publiques. Avec 2 300 permis de chasse délivrés en 2013, le nombre de chasseurs au Luxembourg est en légère augmentation.

(NS/L'essentiel Online)

Ton opinion