Les chercheurs sont mal payés en Europe

Publié

Les chercheurs sont mal payés en Europe

BRUXELLES - Le salaire moyen d'un chercheur en Europe est plus bas qu'en Inde ou aux États-Unis.

Le monde de la recherche le savait déjà, les États-Unis rémunèrent très bien leurs chercheurs, dans le privé comme dans le public. En Europe, un chercheur devra s'attendre à toucher 23 000 euros de moins par an qu'aux États-Unis.

Mais l'étude publiée hier par l'Union européenne va plus loin. Non seulement l'Europe est distancée par l'Amérique mais elle l'est aussi par l'Australie, le Japon et l'Inde. Une situation inquiétante pour le commissaire européen chargé des sciences et de la recherche, Janez Potocnik.

«Les énormes écarts salariaux contribuent à pousser nos meilleurs éléments à chercher de meilleures conditions ailleurs dans le monde, souligne-t-il, il me semble que dans certains États membres il conviendrait d’accorder plus d’attention à la valeur que la société attribue à ces personnes, qui effectuent des tâches capitales pour notre avenir».

Dans l'Union européenne, seul le Luxembourg, avec 40900 euros, offre un niveau de rémunération nette comparable aux États-Unis. Dans toute l'Europe, il n'est distancé que par la Suisse. La Bulgarie, elle, est nettement à la traîne avec 9 800 euros par an pour ses chercheurs.
Linda Cortey

Ton opinion