Négociations avec Luxair – Les concessions ne suffisent pas aux syndicats

Publié

Négociations avec LuxairLes concessions ne suffisent pas aux syndicats

FINDEL - Les négociations continuent entre les syndicats et Luxair, alors que la direction vient de faire de nouvelles concessions. L'OGBL, le LCGB et NGL-SNEP font le point.

Les syndicats ne sont pas d'accord que des économies soient faites sur le dos du personnel.

Les syndicats ne sont pas d'accord que des économies soient faites sur le dos du personnel.

Editpress

Si l'OGBL, le LCGB et NGL-SNEP sont prêts à faire des concessions dans les négociations avec la direction de Luxair qui portent sur l'élaboration d'une nouvelle convention collective, les trois syndicats considèrent comme trop radicales les propositions actuellement sur la table. La conciliation se poursuivra ainsi jusqu'au 6 novembre, ont-ils annoncé ce mercredi.

Pourtant, la direction a revu à la baisse ses ambitions d'économies, qui se chiffrent désormais à 7,5 millions d'euros contre 13 millions d'euros initialement annoncés. Le groupe voudrait revoir la grille des salaires et les augmenter en fonction de la performance des employés, et non plus de leur ancienneté. Pour les nouvelles embauches, Luxair voudrait supprimer le 13e mois, le nombre de jours de congés et abolir la pension complémentaire. Les employés actuels verraient quant à eux plafonné leur 13e mois à 6 000 euros, leur pause entre deux vols réduite et auraient trois jours de congés en moins par année. «Nous sommes disposés à faire des concessions, mais pas de compromis aussi radical que celui qui nous a été proposé», explique Paul De Araujo, du LCGB. Les syndicats ne sont ainsi pas d'accord que des économies soient faites sur le dos du personnel alors le groupe a renoué avec les bénéfices en 2013 et qu'après des pertes en 2012, l'année 2014 s'annonce plutôt bonne.

«La direction essaie de manipuler le personnel»

Afin de pouvoir continuer sereinement les discussions, les syndicats demandent à prolonger d'un an les deux conventions collectives qui arrivent à échéance le 30 septembre. En guise de compromis, ils ont adressé une lettre à la direction, mardi, proposant une prolongation au moins jusqu'au 31 décembre 2014. Une proposition que refuse jusque là le groupe d'aviation qui voudrait introduire de premières modifications à la convention collective dès son expiration dans deux mois.

Les syndicats ont l'intention de faire le point avec les salariés dans les prochains jours. «La direction essaie de manipuler le personnel en accusant les syndicats de bloquer les discussions et de mettre en danger le groupe», met en garde Hubert Hollerich, de l'OGBL. Une annonce qui intervient quelques jours après l'action de sensibilisation que les syndicats avaient menée au Cargo Center. LuxairGroup compte quelque 2 300 employés.

(lb avec jw/ L'essentiel)

Ton opinion