Les Continental de Sarreguemines manifestent

Publié

Les Continental de Sarreguemines manifestent

Solidarité oblige, plusieurs centaines de salariés de l’usine mosellane se sont unis à ceux de l’usine de Clairoix devant le tribunal de Sarreguemines, en marge d’un comité d’entreprise qui se déroule lui à Nice.

Les salariés de Continental sont dans la rue. (AFP)

Les salariés de Continental sont dans la rue. (AFP)

Environ 550 manifestants, selon la police, un peu moins selon les syndicats, se sont rassemblés en début d'après-midi devant l'établissement mosellan du groupe allemand, à l'appel de l'ensemble des organisations syndicales: CFDT (majoritaire dans les deux établissements), CGT et CFTC.

Aux cris de «Tous ensemble», le cortège s'est ébranlé vers 14h30 en direction du Tribunal de grande instance (TGI) qui doit examiner le référé déposé par les syndicats. Les syndicats demandent aux juges d'interdire à Continental de fermer son usine de Clairoix (Oise) avant la fin 2012, car, selon eux, le fabricant de pneumatiques s'est rendu coupable d'un délit d'entrave aux règles d'information des représentants des salariés en annonçant, il y a deux semaines, la fermeture «irréversible» de son site de Clairoix (1 120 employés) et d'une autre de ses usines à Hanovre (Allemagne).

CCE à Nice «pour raisons de sécurité»

Selon une source judiciaire, la décision du tribunal devrait être mise en délibéré. L'usine de Sarreguemines a été fermée mardi par la direction. Dans un communiqué, Continental France affirme mardi avoir «pleinement respecté les règles d'information des membres du Comité Central d'Entreprise qui ont eu la primeur de la présentation du projet le 11 mars dernier au matin». «Les comités d'établissement ont ensuite été informés des grandes lignes de ce même projet puis les salariés présents sur le site», indique le groupe.

Un Comité central d'entreprise (CCE) de Continental, prévu initialement à Reims, a commencé mardi dans un hôtel de Nice en l'absence des représentants du personnel.

lessentiel.lu avec AFP

Ton opinion