Circulation au Luxembourg – Les cyclistes peuvent aussi perdre leur permis

Publié

Circulation au LuxembourgLes cyclistes peuvent aussi perdre leur permis

LUXEMBOURG – Circuler sur un deux-roues n’empêche pas de se voir confisquer son permis de conduire. Le code de la route ne prévoit pas de différence.

Les policiers peuvent contrôler les cyclistes de la même manière que les automobilistes.

Les policiers peuvent contrôler les cyclistes de la même manière que les automobilistes.

L'essentiel/Archives / JG

Un homme qui circulait ivre à vélo s’est fait retirer son permis de conduire! L’individu roulait en zigzag, samedi, à Niederfeulen, le guidon dans une main, une bouteille d’alcool dans l’autre. Il s’est ensuite montré agressif à l’encontre des policiers venus l’interpeller, l’un d’eux se blessant au dos en tombant. Emmené à l’hôpital, il a insulté un infirmier, avant de lui adresser un crachat, d’après le rapport de la police grand-ducale.

Son comportement lui a valu un signalement au parquet, un passage en cellule de dégrisement et un retrait de permis. Rien d’anormal à cette situation. «Le code de la route ne fait pas de différence» entre les divers modes de mobilité, indiquait à L’essentiel Pascal Peters, directeur central de la police administrative, peu avant les vacances d’été. La législation «prévoit des contraventions qui engendrent des pertes de points», peu importe qui les a commises et dans quel contexte.

Il arrive donc de perdre des points alors que la voiture est restée au garage. «Théoriquement, quelqu’un qui commet une infraction en tant que cycliste, voire piéton, peut perdre des points sur son permis», reprend le responsable policier. Le barème est exactement le même pour tous. Pascal Peters précise que la police ne fait que «signaler» les faits à d’autres instances, qui ensuite «statuent» sur le retrait de points.

(Joseph Gaulier/L'essentiel)

Ton opinion