Au Luxembourg – Les députés auront plus de moyens financiers

Publié

Au LuxembourgLes députés auront plus de moyens financiers

LUXEMBOURG - Les fractions parlementaires auront plus d'argent, dès 2020, afin de mieux faire leur travail et pouvoir tenir tête au gouvernement.

L'amendement a fait l'unanimité au sein de la Chambre des députés.

L'amendement a fait l'unanimité au sein de la Chambre des députés.

Editpress/Didier Sylvestre

Comme prévu dans l'accord de coalition, la Chambre des députés aura plus d'argent. «Chaque député peut avoir un collaborateur à mi-temps, ce qui est très peu comparé à d'autres Parlements. Avec l'amendement au projet de loi sur le budget 2020, chaque député pourra en théorie avoir un collaborateur à temps plein», a précisé Alex Bodry, le président du groupe parlementaire LSAP.

Chaque député disposera d'un budget de 6 495 euros par mois au lieu de 3 727, mais la Chambre ne débloquera cette somme que si le député décide d'embaucher une personne. En pratique, cela se passe autrement. Un député pourra embaucher un collaborateur, mais il pourra aussi mettre à disposition de sa fraction son budget, afin qu'elle puisse embaucher des personnes travaillant pour elle.

Unanimité

La modification a fait l'unanimité à la Chambre qui réclamait plus de moyens. Martine Hansen, présidente du groupe parlementaire CSV, s'en est réjouie: «Cela permet aussi de signer des conventions d'honoraires avec des avocats ou des spécialistes divers».

L'amendement prévoit un garde-fou contre les emplois fictifs de proches des parlementaires. S'y ajoute que la loi sur le financement des partis sera amendée, afin que la Cour des comptes puisse surveiller le financement des fractions, a encore précisé Alex Bodry.

(Maurice Magar/L'essentiel)

Ton opinion