Politique au Luxembourg – Les députés «contents» de retrouver leur salle

Publié

Politique au LuxembourgLes députés «contents» de retrouver leur salle

LUXEMBOURG – Les séances plénières à la Chambre des députés débutent cette semaine, avec un agenda chargé. Le rythme de travail s'est accéléré ces dernières années.

Les députés effectuent leur retour cette semaine à la Chambre.

Les députés effectuent leur retour cette semaine à la Chambre.

L'essentiel

Les députés effectuent leur retour cette semaine à la Chambre. S'ils ont repris le travail en commission au mois de septembre, ils retrouvent cette fois les séances plénières. De plus, les élus vont redécouvrir la véritable Chambre des députés, après environ un an et demi de travail au Cercle Cité pour cause de pandémie. «Nous étions très contents de bénéficier du Cercle pour garantir le bon fonctionnement de la démocratie, mais nous sommes contents de retrouver notre salle», assure Fernand Etgen (DP), président de la Chambre.

Selon lui, si le Cercle Cité «était le symbole de la résilience de notre démocratie, le retour à la Chambre n'est pas le signe que la pandémie est terminée», tempère-t-il. Les députés et visiteurs seront d'ailleurs soumis au régime du CovidCheck. Pour le retour à la Chambre, des aménagements ont été réalisés. «De nouveaux haut-parleurs ont été installés, les fauteuils qui avaient plus de 20 ans ont été changés et nous avons changé les ampoules», explique Laurent Scheeck, secrétaire général de la Chambre. Ces derniers mois, certains députés et ministres se plaignaient de la mauvaise acoustique au Cercle Cité. Le lieu avait été choisi au plus fort de la crise pour l'espace qu'il offrait.

État de la nation puis budget

En dressant le bilan de la session écoulée, Fernand Etgen a évoqué une situation «phénoménale, avec des records sur plusieurs niveaux». Celui du nombre de séances plénières (73), d'heures de débat (315), ou encore du nombre de questions parlementaires (2094). «Cela tient à deux raisons: la crise sanitaire, qui engendre plus de débats, et le fait que pour la première fois, sept partis politiques soient représentés à la Chambre. Or, ce sont les plus petits partis qui utilisent l'instrument de la question parlementaire pour jouer son rôle», selon le président.

Le travail des députés ne sera pas exclusivement tourné vers le virus. Josée Lorsché (Déi Gréng) a insisté sur la résolution à l'étude pour diffuser les séances en commission, tandis que Fernand Kartheiser (ADR) a rappelé son combat pour le référendum sur le changement constitutionnel. Mais à la rentrée, ce sont «les sujets liés aux inégalités et à la fiscalité qui devraient dominer, en plus de l'environnement», croit savoir Fernand Etgen. La première semaine démarre en trombe, avec le discours du Premier ministre Xavier Bettel sur l'état de la Nation mardi, puis la présentation du budget mercredi. Comme pour donner raison à Fernand Etgen, qui estime que le travail «devrait se poursuivre sur le même rythme cette année».

(Joseph Gaulier/L'essentiel)

Ton opinion