Recommandations de l'UE – Les députés en désaccord avec Bruxelles

Publié

Recommandations de l'UELes députés en désaccord avec Bruxelles

LUXEMBOURG - Les députés ont exprimé de la défiance envers les recommandations de la Commission européenne.

Le ministre des Finances, Luc Frieden (à d.), doit s'exprimer vendredi après-midi, sur l'état des finances publiques. Il entend encore poursuivre le programme d'économies engagé l'an passé.

Le ministre des Finances, Luc Frieden (à d.), doit s'exprimer vendredi après-midi, sur l'état des finances publiques. Il entend encore poursuivre le programme d'économies engagé l'an passé.

Fabrizio Pizzolante

Réformer le système des pensions au plus vite en allongeant la durée du travail et en baissant les retraites, modifier, voire le supprimer, le système d'indexation, faire baisser le chômage des jeunes et enfin ramener les finances publiques d'ici 2012. Autant de recommandations de la Commission européenne analysées et critiquées jeudi par les députés luxembourgeois lors d'un débat.

Pour André Hoffmann (déi Lénk), le papier de Bruxelles ne mérite qu'une lettre en retour disant: «Commencez par appliquer ces recommandations à vous-mêmes». Tous les partis sont d'accord pour dire qu'il ne faut surtout pas toucher à l'indexation. «Un instrument social important», pour un Claude Meisch (DP) qui semblait déjà en campagne pour les législatives.

De leur côté, les Verts ont réclamé un débat d'orientation au sujet du rôle régulateur et redistributif de l'État dans l'économie en vue du maintien de l'équité sociale. Le ministre des Finances, Luc Frieden (CSV), a jugé que toutes ces discussions étaient constructives.

Patrick Théry

Ton opinion