Les députés grecs sont restés pendus au téléphone

Publié

Les députés grecs sont restés pendus au téléphone

Les députés grecs ont laissé derrière eux une facture de téléphone d'un million d'euros quand le Parlement a été dissous avant les élections de septembre dernier.

La note couvre la période allant de janvier 2006 au 16 septembre 2007, juste après que le Parlement venait d'apurer une précédente dette de quelque 32,8 millions d'euros auprès du principal opérateur de téléphonie fixe et de ceux de téléphonie mobile, note par mi d'autres le quotidien «Eleftherotypia».

Le budget du Parlement prévoit chaque année près de 5 millions d'euros de dépenses de téléphone fixe et mobile pour les 300 députés, soit 1 250 euros par tête et par mois, mais ce montant est régulièrement dépassé par les élus.

ap

Ton opinion