Mort d'une légende – Les derniers instants de Diego Maradona

Publié

Mort d'une légendeLes derniers instants de Diego Maradona

Les médias argentins ont raconté en détail les derniers instants de la vie de Diego Maradona, décédé mercredi à l’âge de 60 ans.

Légende du football, l’Argentin Diego Maradona est mort mercredi à 60 ans, laissant le monde du sport en deuil devant la disparition d’un des joueurs les plus doués, les plus charismatiques et les plus controversés de l’histoire. Le «Pibe de Oro» («gamin en or»), l’auteur de la «Main de Dieu», Diego Armando Maradona est décédé des suites d’un arrêt cardiaque en Argentine, selon son porte-parole Sebastian Sanchi.

L’Argentine a immédiatement décrété trois jours de deuil national dans le pays qui perd l’une de ses personnalités les plus adulées, et plongeait mercredi dans les larmes. La nouvelle est tombée un peu après 17h en France, mercredi. Il était midi en Argentine.

Deux semaines après son opération au cerveau, l’ancien numéro 10 de l’équipe d’Argentine s’est levé tôt mercredi matin. Il a pris un petit-déjeuner, a marché un peu et s’est ensuite recouché quelques heures plus tard. Il était censé se réveiller vers midi pour prendre un médicament. Ce n'est jamais arrivé.

Des fans chantent autour de la voiture qui transporte le corps de Maradona

«Anxieux, déprimé et angoissé»

Seul son neveu a entendu ses derniers mots. «Me siento mal!» («Je me sens mal!»). Maradona est ainsi mort presque seul dans sa villa. Son neveu Johnny Esposito, fils de la sœur de Diego, Maria, était le seul membre de la famille présent à son domicile au moment de son décès. Sa fidèle cuisinière Monona, qu'il aimait presque comme une seconde mère, était aussi là.

Selon les médias argentins, c’est l’infirmière qui s’occupait de lui après sa sortie de l’hôpital qui a prévenu les secours. Six ambulances sont ainsi arrivées au domicile de Diego Maradona. Les médecins ont essayé de le réanimer pendant une heure. Mais c'était trop tard.

Selon Clarin, cité par RMC, l'état de Maradona ces derniers jours inquiétait son entourage, notamment les médecins. Il était «anxieux, déprimé et angoissé». Diego est mort sans parvenir à réaliser un projet qui lui tenait à cœur, relève le journal argentin. Il avait ainsi fêté ses 60 ans le 30 octobre dernier sans réunir tous ses enfants autour de lui pour fêter son anniversaire.

(L'essentiel/cga)

Ton opinion