Drame en Argentine – Les deux pilotes de «Dropped» identifiés
Publié

Drame en ArgentineLes deux pilotes de «Dropped» identifiés

Les légistes ont identifié lundi les restes des deux pilotes morts dans un crash d'hélicoptères qui a également coûté la vie à huit Français, dont Florence Arthaud et Camille Muffat.

France's Bureau d'Enquetes et d'Analyses (BEA), Turbomeca, Airbus Helicopter and Argentine Junta Argentina de Accidentes Aereos Civilies  investigators examine on March 12, 2015 the wreckage of one of the two helicopters that crashed on March 9 in Villa Castelli, in the Argentine province of La Rioja, northern Argentina. The two helicopters collided mid-airkilling 10 people including a group of French sports stars participating in a reality TV show on March 9.  AFP PHOTO / JUAN MABROMATA

France's Bureau d'Enquetes et d'Analyses (BEA), Turbomeca, Airbus Helicopter and Argentine Junta Argentina de Accidentes Aereos Civilies investigators examine on March 12, 2015 the wreckage of one of the two helicopters that crashed on March 9 in Villa Castelli, in the Argentine province of La Rioja, northern Argentina. The two helicopters collided mid-airkilling 10 people including a group of French sports stars participating in a reality TV show on March 9. AFP PHOTO / JUAN MABROMATA

AFP/Juan Mabromata

«Les deux pilotes ont été identifiés et les légistes continuent le travail d'identification des huit victimes françaises», a expliqué le juge fédéral Daniel Herrera. Des légistes français et argentins travaillent conjointement pour identifier les corps des victimes de l'accident afin qu'ils puissent être rapatriés vers la France.

Le 9 mars, deux hélicoptères transportant trois participants à l'émission de téléréalité «Dropped», la navigatrice Florence Arthaud, la nageuse Camille Muffat et le boxeur Alexis Vastine, et cinq membres de l'équipe de tournage, sont entrés en collision en plein vol dans la province de La Rioja, dans le nord-ouest de l'Argentine. Les corps des deux pilotes argentins, Juan Carlos Castillo et Roberto Abate, ont été remis à leurs familles.

(L'essentiel/AFP)

Ton opinion