Débat en Grande-Bretagne – Les écoles devraient-elles offrir les tampons?

Publié

Débat en Grande-BretagneLes écoles devraient-elles offrir les tampons?

Dans une lettre ouverte adressée à Theresa May, une jeune activiste britannique exige que les écoles fournissent des tampons gratuitement.

Les produits hygiéniques représentent un budget non négligeable.

Les produits hygiéniques représentent un budget non négligeable.

Amika George est la fondatrice de la campagne #FreePeriods mise en place en 2017. À 19 ans seulement, elle a décidé de confronter le gouvernement britannique. La jeune femme demande à ce que les écoles offrent des repas aux étudiants mais surtout, des produits d’hygiène aux jeunes filles. Jusqu'ici ignorée, Amika est passée à la vitesse supérieure et a écrit une lettre ouverte à la Première ministre, Theresa May.

Le texte publié mardi dans le magazine Glamour explique qu'acheter des produits d’hygiène intime est compliqué pour une partie de la population. «Lorsque les familles sont confrontées au choix entre manger ou acheter des serviettes hygiéniques, la décision est vite prise», explique la jeune militante. «Les jeunes filles sont souvent envoyées à l'école sans protection hygiénique adéquate. Elles ne peuvent pas se concentrer en classe car trop préoccupées à s’inquiéter de leur hygiène intime. Elle sont terrifiées à l’idée de sortir de la salle de classe avec des taches de sang sur leur vêtement».

«D'autres encore ne parviennent pas à assister aux cours pendant leurs règles. Ce qui a un impact sur leurs progrès scolaires et leur réussite», poursuit Amika George. «À une époque où le monde des filles devrait être rempli de rêves et d'ambitions, cette problématique diminue leurs chances de succès», conclut-elle.


(L'essentiel)

Ton opinion