Grotte en Thaïlande – Les enfants coincés ont pu écrire à leur parents

Publié

Grotte en ThaïlandeLes enfants coincés ont pu écrire à leur parents

Alors que douze enfants restent bloqués dans une grotte en Thaïlande, des plongeurs ont transmis des messages à leurs parents.

Thai volunteers receive free massage at an outpost in the Tham Luang cave area as rescue operation continues for the 12 boys and their football team coach trapped in the cave at the Khun Nam Nang Non Forest Park in the Mae Sai district of Chiang Rai province on July 7, 2018.
Scrawled deep inside a mountain in northern Thailand, heartwarming fragments of communication from trapped youngsters have reached families keeping vigil for two excruciating weeks at the entrance to the cave complex.   / AFP PHOTO / YE AUNG THU

Thai volunteers receive free massage at an outpost in the Tham Luang cave area as rescue operation continues for the 12 boys and their football team coach trapped in the cave at the Khun Nam Nang Non Forest Park in the Mae Sai district of Chiang Rai province on July 7, 2018.
Scrawled deep inside a mountain in northern Thailand, heartwarming fragments of communication from trapped youngsters have reached families keeping vigil for two excruciating weeks at the entrance to the cave complex. / AFP PHOTO / YE AUNG THU

AFP/ye Aung thu

Des lettres des douze enfants bloqués depuis 14 jours dans une grotte inondée en Thaïlande ont été transmises samedi via les plongeurs, tandis que les secours évoquaient une fenêtre de trois à quatre jours pour les évacuer avant l'arrivée de nouvelles pluies. «Ne vous inquiétez pas, Papa et Maman. Cela fait deux semaines que je suis parti, mais je vais revenir vous aider à la boutique», écrit Ekkarat. Ses parents tiennent une petite épicerie.

«Je vais bien, mais il fait un peu froid ici. ne vous inquiétez pas pour moi. N'oubliez pas de me préparer une fête d'anniversaire», dit un autre enfant, Duangphet. «Si je sors, s'il vous plaît, emmenez-moi manger du moo krata», un plat thaïlandais à base de porc grillé et de légumes, dit un troisième, Piphat. Les lettres écrites par les enfants à leurs familles, qui attendent avec angoisse à la sortie de la grotte, sont les premières preuves de vie publiques transmises depuis mardi.

Deux vidéos

Le jeune entraîneur de football qui a emmené le groupe d'enfants dans cette expédition qui a mal tourné, a écrit une lettre d'excuses aux parents: «Merci pour tout le soutien moral. Je demande pardon à tous les parents», dit Ekkapol Chantawong, 25 ans. Les opinions en Thaïlande sont partagées entre ceux qui lui reprochent d'avoir emmené les enfants sous sa responsabilité dans une grotte connue pour être inondable à la mousson, et d'autres qui lui sont gré d'avoir donné aux enfants sa ration de nourriture avant qu'ils ne soient localisés.

Après la publication de deux vidéos, la première filmée lors de la découverte du groupe par des plongeurs britanniques lundi soir, la deuxième mardi, aucune vidéo n'a été publiée depuis du groupe retrouvé perché sur un rebord, à plusieurs kilomètres dans les tréfonds de la grotte. Ils ont été piégés le 23 juin par la montée des eaux dans cette grotte au fin fond du nord de la Thaïlande, à la frontière avec la Birmanie et le Laos. Les secours s’interrogeaient samedi sur l'opportunité de déclencher une évacuation périlleuse, des pluies de mousson attendues prochainement risquant de ruiner les efforts continus depuis plusieurs jours pour drainer l'eau de la grotte.

(L'essentiel/afp)

Ton opinion