Au Luxembourg: Les étudiants craignent un hiver financièrement difficile

Publié

Au LuxembourgLes étudiants craignent un hiver financièrement difficile

HEIDELBERG – Face à la flambée des prix de l’énergie et à l’inflation, les étudiants luxembourgeois se demandent à quelle sauce ils seront mangés cet hiver.

Une inquiétude financière dont ils ont pu parler entre eux et avec les politiciens lors de la Réunion européenne des étudiants luxembourgeois (REEL).

Une inquiétude financière dont ils ont pu parler entre eux et avec les politiciens lors de la Réunion européenne des étudiants luxembourgeois (REEL).

La grand-messe de l’Association des cercles d’étudiants luxembourgeois (ACEL) réunissait 140 étudiants, de jeudi à dimanche, à Karlsruhe et Heidelberg, en Allemagne, et des invités comme Claude Meisch, ministre luxembourgeois de l’Enseignement supérieur, et son homologue au Travail, Georges Engel.

Pour faire face à l’actualité, les étudiants peuvent déjà compter sur un budget de 10 millions d’euros décidé à la tripartite de mars. Il servira à augmenter les bourses. «Mais on ne sait pas quelle ampleur peut prendre la crise, souligne Polina Bashlay, présidente de l’ACEL. De plus, les étudiants luxembourgeois ont leurs universités dans des pays diversement touchés et dont les mesures économiques de soutien divergent. S'il s’avère que certains n’arrivent pas à s’en sortir financièrement, nous militerons pour que ceux-ci obtiennent une hausse de bourse supplémentaire».

Autre question posée à la REEL: les diplômes de bachelor ont-ils perdu de leur valeur auprès des employeurs? «Les parties s’accordent à dire que les bachelors gardent une valeur assez forte au Luxembourg, mais que les patrons aiment que les jeunes amènent une plus-value au diplôme sous forme de soft skills, des compétences pouvant être acquises par exemple via le bénévolat», souligne Polina Bashlay.

Le Luxembourg en bref

Vous ne voulez rien rater de l'actualité au Luxembourg? N'en perdez pas une miette et retrouvez toutes les informations sur le Grand-Duché en bref dans notre ticker en suivant ce lien.

(Séverine Goffin)

Ton opinion

11 commentaires