Mauvaise passe – Les finances du Vatican affaiblies par la pandémie

Publié

Mauvaise passeLes finances du Vatican affaiblies par la pandémie

Le petit État connaît une période difficile au niveau économique, ses rentrées d'argent ayant largement diminué avec la crise sanitaire et économique.

Le Vatican bénéficie d'un patrimoine culturel et immobilier, mais les rentrées d'argent se sont raréfiées, ces dernières semaines.

Le Vatican bénéficie d'un patrimoine culturel et immobilier, mais les rentrées d'argent se sont raréfiées, ces dernières semaines.

AFP

Le Vatican s'enfonce toujours plus dans le rouge, frappé par la pandémie du coronavirus. Celle-ci le prive des revenus de ses célèbres musées et l'empêche d'organiser ses grandes collectes de dons. «Nous abordons certainement des années difficiles», prédit Juan Antonio Guerrero Alves, qui dirige depuis janvier le secrétariat pour l'Économie du Saint-Siège. Le déficit annuel du Saint-Siège (les services du pape), oscille généralement entre 60 et 70 millions d'euros depuis quatre ans, précise-t-il.

Mais ce trou, déjà jugé critique avant la pandémie, devrait se creuser. Le père Guerrero Alves évoque une hypothèse «optimiste» d'une baisse de 25% des revenus du Saint-Siège, une autre «pessimiste» de -45%. Pour autant «le Vatican ne risque pas la faillite» et ne doit pas être comparé «à une entreprise» destinée aux profits, insiste le père jésuite espagnol. Les services du Saint-Siège ainsi que l'État du Vatican ont tenu à maintenir emploi et salaires de leurs 5 000 collaborateurs. À une exception près: l'aumônier qui s'occupe des œuvres de charité du pape, le cardinal Konrad Krajewski, avait invité début avril les 250 membres de la hiérarchie de la Curie romaine (gouvernement) à céder un mois de salaire pour aider ceux souffrant de la pandémie.

Ces dernières semaines, le souverain pontife a offert des appareils respiratoires à des hôpitaux d'Italie, de Syrie, d'Israël ou de Gaza, et versé 750 000 euros à un fonds d'urgence pour les pays pauvres. Sont rayés en 2020 tous les événements programmés, les déplacements, les achats, les contrats provisoires, précise le père Augusto Zampini. Le Vatican dispose d'un grand patrimoine artistique et immobilier, mais les liquidités commencent à s'évaporer. Pour plusieurs raisons: la fermeture des musées du Vatican, le report des collectes de dons, les ristournes consenties sur les loyers commerciaux, mais aussi l'inévitable chute de rentabilité des placements de la banque du Vatican.

(L'essentiel/afp)

Ton opinion