Consommation – Les foires aux vins déjà dans les rayons

Publié

ConsommationLes foires aux vins déjà dans les rayons

Les grandes surfaces et les hard-discounteurs se lancent à des rythmes différents dans les foires aux vins. Entre promos et vins d’exception.

Les guides sur les vins c’est un peu comme les guides touristiques, il y en a pour tous les goûts, dans tous les formats mais pas forcément de même qualité. «Les médailles et les guides ne sont pas de qualité égale», résume Thierry Corona, chef sommelier au Casino 2000.

Les guides sur les vins c’est un peu comme les guides touristiques, il y en a pour tous les goûts, dans tous les formats mais pas forcément de même qualité. «Les médailles et les guides ne sont pas de qualité égale», résume Thierry Corona, chef sommelier au Casino 2000.

Chaque année, la foire aux vins du mois de septembre est un rendez-vous crucial pour les grandes surfaces. Pour certaines d’entre elles, la seule foire aux vins représente près de 10% du chiffre d’affaires annuel du rayon. Chez Auchan Kirchberg, par exemple, c’est 8% du chiffre. Pas étonnant qu’il faille huit mois de préparation pour une offre sur 450 références. D’ailleurs, les conseillers du magasin seront présents pour vous faire déguster.

Du côté des supermarchés Match, on présente 400 références. Dont certaines avec des promotions allant jusqu’à 50%. Des réductions supplémentaires de 10% seront appliquées le 18 septembre, de 18 à 21h. Les deux Cora du pays auront chacun leur foire. À Foetz, plus de 700 vins sont mis en vente avec un accent porté sur les millésimes de Bordeaux 2009 et 2010. Une soirée d’ouverture est organisée le 28 septembre.

Au City Concorde, «pour cette édition, nous proposons une offre de vins entre 3 euros et 900 euros la bouteille. Nous mettons à l’honneur le vignoble belge», explique-t-on. Plus de 160 vins, champagnes et mousseux sont proposés dans les magasins Delhaize. Nouveauté cette année, les vins Delhaize mis en bouteilles dans les chais de Bruxelles sont en rayon. Quant à Cactus, comme chaque année, ses efforts seront axés sur les vins français lors de son festival. Qui débutera à partir du 12 octobre.

Chez Colruyt, on a «voulu simplifier l’offre avec neuf références plutôt que d’aller tous azimuts dans un premier temps», commente Jean-Christophe Verschelde, responsable de la promotion des vins. Lidl, de son côté, a lancé sa foire aux vins depuis le 3 septembre. Elle durera jusque fin 2015, dans la limite des stocks disponibles. 29 références sont à découvrir.

L’enseigne française Monoprix offre cet automne 297 références, dont 20% ont été sélectionnées en exclusives. Chez Aldi, la foire aux vins dure jusqu’à la fin de l’année. 18 références permanentes et une sélection de 16 autres seront offertes tour à tour.

(Patrick Théry/L'essentiel)

Un peu du Grand-Duché près de Saint-Tropez

Le deuxième fils du Grand-Duc Jean et de la Grande-Duchesse Maria Teresa, Félix de Nassau, coule des jours heureux en Provence, dans le sud-est de la France.

Avec son épouse, Claire, et leur fille Amalia, ils dirigent le domaine du château des Crostes, à quelques kilomètres à peine de Saint-Tropez. Leur vin est classé dans l’appellation d’origine contrôlée Côtes-de-Provence. Parmi les produits de la gamme, on y trouve notamment deux mousseux, la cuvée Gabriela en blanc et la cuvée Claire en rosé (les deux à moins de 9 euros). Les cuvées «prestige» en blanc, rosé et rouge sont, elles, un peu plus chères. «J’ai toujours voulu travailler avec la terre», racontait récemment Félix, dans une interview accordée à «Point de vue», tout en disant s’efforcer de «toujours rester dans le juste, dans le vrai», pour montrer l’exemple.

Ton opinion