Sur Amazon – Les frais de port gratuits, la France n'en veut plus

Publié

Sur AmazonLes frais de port gratuits, la France n'en veut plus

LUXEMBOURG - Le groupe basé au Grand-Duché est une nouvelle fois attaqué par la France, qui veut désormais empêcher le groupe de pratiquer les frais de port gratuits en France.

La ministre de la Culture avait déjà fustigé les pratiques d'Amazon.

La ministre de la Culture avait déjà fustigé les pratiques d'Amazon.

AFP

Une proposition de loi de l'UMP a été votée jeudi par la majorité socialiste, pour contrecarrer les pratiques fiscales d'Amazon. Ce texte, vise à interdire les frais de port gratuits que le site de vente en ligne pratiquent, en sus du rabais de 5% autorisé sur le prix unique depuis 1981.

Les libraires français avaient considéré cette gratuité comme une concurrence déloyale. «En cumulant la gratuité des frais de port, sans minimum d'achat, pour l'achat des livres sur son site, et un rabais systématique de 5%, Amazon finance une politique de dumping visant à étrangler ses concurrents», a estimé le Syndicat de la librairie française (SLF). Amazon compte contre-attaquer pour pratique discriminatoire envers sa société. La France a déjà de sérieux griefs contre l'entreprise basée au Luxembourg, et qui profite à ce titre d'une faible imposition.

Alors que le chiffre d'affaires d'Amazon en France tourne autour des 1,5 milliard d'euros, le site n'a payé que 3,3 millions d'euros d'impôts en 2011. Une optimisation fiscale tout à fait légale qui déplait également fortement aux Britanniques. À noter que la proposition de loi concerne tous les sites de commerce en ligne.

(JV/L'essentiel Online)

Les consommateurs seront touchés

«Si les projets de loi passent, cela aura un impact mineur sur Amazon, mais, en revanche, cela pénalisera les consommateurs et menacera la diversité culturelle en France, car Amazon offre le plus large choix de livres neufs ou d'occasion en France», a répondu Romain Voog, directeur d'Amazon France au Figaro.

Ton opinion