Raids aériens – Les frappes américaines ont tué vingt jihadistes
Publié

Raids aériensLes frappes américaines ont tué vingt jihadistes

L'armée américaine a lancé pour la première fois des raids aériens contre des positions de l'Etat islamique en Syrie, a annoncé le Pentagone lundi. Les frappes ont tué vingt jihadistes, selon un premier bilan de l'OSDH.

L'armée américaine et des nations «partenaires» bombardent depuis lundi soir pour la première fois des positions de l'Etat islamique (EI) en Syrie, nouvelle étape de l'offensive contre ce groupe jihadiste également combattu en Irak. Les frappes ont tué vingt jihadistes, indique l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) dans un premier bilan. «Plus de 20 membres de l'EI ont été tués dans des frappes sur deux positions de l'organisation dans la province septentrionale de Raqa», a précisé l'ONG.

«Je peux confirmer que l'armée américaine et des forces de nations partenaires mènent une action militaire contre les terroristes de l'EIIL (Etat islamique) en Syrie au moyen d'avions de chasse, de bombardiers et de missiles Tomahawk», a indiqué lundi soir le porte-parole du Pentagone, le contre-amiral John Kirby. Il ne précise pas où les frappes ont eu lieu mais, selon le New York Times, Raqa, qui est de facto le centre du pouvoir de l'EI, a été visé de même que la frontière, très poreuse, entre la Syrie et l'Irak.

Damas informé

La Syrie a été informée par les Etats-Unis des frappes américaines menées sur son territoire contre l'organisation Etat islamique (EI), a annoncé mardi le ministère des Affaires étrangères à Damas.

«Les Américains ont informé le représentant de la Syrie auprès des Nations Unies que des frappes allaient être menées contre l'organisation terroriste Etat islamique à Raqa (nord)», a indiqué le ministère cité par la télévision d'Etat.

(L'essentiel/ats)

Ton opinion