Les frappes russes sont «barbares»

Guerre en UkraineLes frappes russes sont «barbares»

La Russie a lancé l'assaut sur l'Ukraine le 24 février à l'aube. Depuis, les sanctions contre le pays de Poutine se multiplient, et les Ukrainiens subissent la guerre, résistant tant bien que mal. Suivez la situation en direct.

par
L'essentiel
1 / 587
28.11 Les responsables ukrainiens ont dit lundi s’attendre à une nouvelle vague de bombardements russes cette semaine.

28.11 Les responsables ukrainiens ont dit lundi s’attendre à une nouvelle vague de bombardements russes cette semaine.

AFP
25.11.2022 L’Ukraine s’attelait vendredi à réparer des infrastructures énergétiques, endommagées par des frappes russes massives, et à réapprovisionner des millions d’Ukrainiens sans chauffage et sans lumière au moment où l’hiver s’installe.

25.11.2022 L’Ukraine s’attelait vendredi à réparer des infrastructures énergétiques, endommagées par des frappes russes massives, et à réapprovisionner des millions d’Ukrainiens sans chauffage et sans lumière au moment où l’hiver s’installe.

AFP
24.11 La Russie a annoncé jeudi avoir distribué des passeports russes à plus de 80.000 habitants de quatre zones d’Ukraine qu’elle affirme avoir rattachées à son territoire, des annexions non reconnues par la communauté internationale.

24.11 La Russie a annoncé jeudi avoir distribué des passeports russes à plus de 80.000 habitants de quatre zones d’Ukraine qu’elle affirme avoir rattachées à son territoire, des annexions non reconnues par la communauté internationale.

AFP

Ton opinion

mercredi, 30.11.2022
14:20

Moscou revendique la conquête de villages près de Bakhmout

La Russie a revendiqué mercredi la prise de deux villages près de Bakhmout, ville de l'est de l'Ukraine aujourd'hui largement détruite, que les forces russes tentent de conquérir depuis l'été.

«A la suite d'actions offensives, les soldats russes ont libéré les localités de Bilogorivka et Perche Travnia» (village appelé Ozarianyvka en ukrainien), a affirmé le ministère russe de la Défense. Le premier village est situé à environ 25 km au nord de Bakhmout, et le second à une vingtaine de kilomètres au sud.

13:01

Blinken qualifie de "barbares" les frappes russes visant les infrastructures en Ukraine

Le secrétaire d'Etat américain Antony Blinken a dénoncé mercredi les frappes «barbares» menées par la Russie contre les infrastructures civiles en Ukraine.

«Au cours des dernières semaines, la Russie a bombardé plus d’un tiers du système énergétique de l’Ukraine, plongeant des millions de personne dans le froid et le noir», a-t-il déploré à l'issue d'une réunion de deux jours des chefs de la diplomatie de l'Otan à Bucarest. «Ce sont les nouvelles cibles du président Poutine (...) Cette brutalisation du peuple ukrainien est barbare», a-t-il ajouté.

08:58

L'UE propose un tribunal spécial pour juger «les crimes russes»

L'UE va travailler à la mise en place d'un tribunal spécial pour juger «les crimes de la Russie» en Ukraine, a annoncé mercredi la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, répondant à une demande de Kiev.

«Nous travaillerons avec la Cour pénale internationale (CPI) et aiderons à mettre en place un tribunal spécial pour juger les crimes de la Russie», a-t-elle déclaré sur Twitter. «Avec nos partenaires, nous veillerons à ce que la Russie paie pour les ravages qu'elle a causés, en utilisant les fonds gelés des oligarques et les actifs de sa banque centrale», a-t-elle affirmé.

mardi, 29.11.2022
19:51

L'Ukraine appelle l'Otan à accélérer l'envoi d'armes

L'Ukraine a appelé mardi les pays membres de l'Otan réunis à Bucarest à accélérer la livraison d'armes et d'équipements électriques afin d'aider le pays meurtri par plus de neuf mois de guerre à faire face aux dommages causés à son infrastructure énergétique par les bombardements russes.

«La dernière fois, j'avais dit trois mots: des armes, des armes, des armes. Cette fois, j'ai trois autres mots: plus vite, plus vite et plus vite», a lancé le ministre ukrainien des Affaires étrangères, Dmytro Kouleba, peu avant une rencontre avec le secrétaire général de l'Otan Jens Stoltenberg.

Quels sont les besoins ukrainiens les plus pressants? Des générateurs et des missiles Patriot de défense aérienne, a-t-il martelé.

18:15

L'Allemagne va fournir «plus de 350 générateurs» à l'Ukraine

L'Allemagne va fournir «plus de 350 générateurs» à l'Ukraine, dont les infrastructures énergétiques ont été en partie détruites par des frappes russes, a annoncé mardi le porte-parole du gouvernement.

Le chancelier Olaf Scholz s'est entretenu avec le président ukrainien Volodymyr Zelensky et l'a «assuré d'un soutien supplémentaire à court terme», a annoncé dans un communiqué Steffen Hebestreit, précisant que l'aide allemande dans le domaine énergétique s'élevait jusqu'à présent à 56 millions d'euros.

16:39

la Russie furieuse après les propos du pape sur les minorités «cruelles» russes

La Russie a exprimé son «indignation» après des propos du pape François sur le rôle présumé des minorités ethniques russes dans le conflit en Ukraine, ont rapporté mardi les agences de presse russes.

Le pape a évoqué la «cruauté» à laquelle l'Ukraine est confrontée avec l'offensive russe dans une interview accordée au journal jésuite américain America et publiée lundi sur son site.

«Quand je parle de l'Ukraine, je parle de la cruauté parce que j'ai beaucoup d'informations sur la cruauté des troupes» qui arrivent en Ukraine, a déclaré le pape, qui s'est exprimé en espagnol. «Les plus cruels sont peut-être ceux qui viennent de Russie, mais (qui ne sont) pas de tradition russe, comme les Tchétchènes, les Bouriates», a-t-il déclaré.

13:31

Les frappes russes contre les infrastructures énergétiques en Ukraine sont un «crime de guerre»

Le ministre allemand de la Justice Marco Buschmann a qualifié de «crime de guerre» mardi les destructions «systématiques» d'infrastructures énergétiques perpétrées par la Russie en Ukraine.

Les attaques actuelles ciblées contre l'approvisionnement en courant et en chauffage «afin de laisser les gens dans leurs appartements pendant un hiver où les températures pourraient descendre à -30°C» sont «un crime de guerre terrible», a déclaré le ministre à l'issue d'une réunion avec ses homologues du G7.

11:40

Poutine veut utiliser l'hiver comme «une arme de guerre»

Le président russe Vladimir Poutine veut utiliser l'hiver comme «une arme de guerre» contre l'Ukraine avec des «attaques délibérées» contre des infrastructures civiles pour priver le pays de chauffage, d'électricité et d'eau, a dénoncé mardi le secrétaire général de l'Otan.

«Les attaques délibérées contre les services essentiels - le chauffage, la lumière, l'eau, le gaz - ont pour but d'infliger autant de souffrances que possible aux civils ukrainiens pour essayer de briser leur engagement, leur unité dans la lutte contre l'invasion russe», a affirmé Jens Stoltenberg à son arrivée à Bucarest pour une réunion des ministres des Affaires étrangères de l'Otan.

23:45

Les États-Unis vont débloquer une aide d’urgence sur l’infrastructure énergétique

Les États-Unis devraient annoncer mardi une aide financière «substantielle» à l’Ukraine pour l’aider à faire face aux dommages causés par la Russie sur ces infrastructures énergétiques, en marge d’une réunion de l’Otan en Roumanie, ont indiqué lundi des hauts responsables américains.

Cette aide, qui sera détaillée par le secrétaire d’État américain Antony Blinken, arrivé lundi soir à Bucarest, «sera substantielle et ce n’est pas fini», a indiqué à des journalistes l’un des hauts responsables s’exprimant sous le couvert de l’anonymat, en se refusant à donner de plus amples détails ou le montant précis. Il a toutefois rappelé que l’administration Biden avait budgété 1,1 milliard de dollars pour l’énergie en Ukraine et en Moldavie.

afp

Elle s’inscrit dans la perspective d’une conférence internationale des bailleurs de fonds en «soutien à la résistance civile ukrainienne», qui se tiendra le 13 décembre en France, a-t-il souligné. «Ce que font les Russes, c’est de cibler spécifiquement des stations de transformation à haut voltage» et pas seulement les centrales électriques elles-mêmes, afin de perturber toute la chaîne de la production à la distribution, a expliqué le responsable américain.

lundi, 28.11.2022
13:13

L’UE va sanctionner le contournement de ses sanctions contre la Russie

L’Union européenne s’est donné lundi la capacité de sanctionner le contournement des mesures restrictives adoptées contre la Russie afin de garantir leur mise en oeuvre, a annoncé la présidence tchèque du Conseil de l’UE. Les gouvernements européens ont adopté «à l’unanimité» la décision de considérer comme «un crime» la violation des sanctions européennes, a précisé le communiqué de la présidence.

Concrètement, cette décision va permettre de sanctionner des pays tiers et leurs ressortissants ou leurs entités coupables de contourner les sanctions adoptées par l’UE contre la Russie.

«L’UE a répondu avec détermination à la guerre non provoquée et injustifiée de la Russie contre l’Ukraine. Elle a adopté un nombre sans précédent de sanctions pour cibler l’économie de la Russie et contrecarrer sa capacité à poursuivre cette agression», a expliqué le ministre tchèque de la justice Pavel Blazek.

AFP
13:13

Poutine et le président kazakh affichent leur unité après des tensions sur l’Ukraine

Le président russe Vladimir Poutine et son homologue kazakh Kassym-Jomart Tokaïev ont affiché lundi leur unité en louant leurs liens historiques, après des désaccords sur le conflit en Ukraine. «Pour le Kazakhstan, la Russie a toujours été et reste le principal partenaire stratégique», a déclaré M. Tokaïev lors d’une rencontre avec M. Poutine au Kremlin.

Il s’est félicité des «relations profondes dans des domaines tout à fait différents» entre Moscou et Astana, en précisant avoir de «grands projets pour le capital russe» au Kazakhstan et promettant de faire «tout son possible» pour assurer sa présence «permanente» dans le pays.

Il s’agit de la première visite à l’étranger du président kazakh depuis son investiture la semaine dernière pour un deuxième mandat à la tête du Kazakhstan, ex-république soviétique d’Asie centrale riche en hydrocarbures.

10:04

L’Ukraine dit s’attendre à de nouvelles attaques russes cette semaine

Les responsables ukrainiens ont dit lundi s’attendre à une nouvelle vague de bombardements russes cette semaine, les précédentes salves ayant visé des infrastructures critiques et provoqué des coupures massives d’eau et d’électricité, notamment dans la capitale Kiev.

«Il est fort probable que le début de la semaine soit marqué par une telle attaque», a déclaré lundi la porte-parole du commandement Sud de l’armée ukrainienne, Natalia Goumeniouk, soulignant qu’un navire russe porteur de missiles était apparu en mer Noire. «C’est un porte-missiles de surface qui embarque huit missiles de type Kalibr. Cela indique que des préparatifs sont en cours», a-t-elle ajouté à la télévision ukrainienne.

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a, lui, averti dans un discours vidéo dimanche soir que «la semaine qui commence peut être aussi difficile que la semaine passée», marquée par des bombardements russes qui ont provoqué des pannes de courant massives alors que les températures hivernales s’installent.

samedi, 26.11.2022
18:08

Mort du ministre des Affaires étrangères du Bélarus

Le ministre des Affaires étrangères du Bélarus, Vladimir Makeï, est mort à l’âge de 64 ans, a annoncé samedi l’agence Belta de ce pays dont le président Alexandre Loukachenko est un proche allié de Moscou. Le Bélarus a mis son territoire à la disposition des forces russes pour lancer leur offensive contre l’Ukraine en février. Kiev accuse Moscou de se servir de ce pays comme base arrière logistique et pour mener ses frappes.

«Le ministre des Affaires étrangères bélarusse, Vladimir Makeï, est mort de façon subite», a indiqué Belta en citant son porte-parole Anatoli Glaz. En février, Vladimir Makeï avait assuré que «pas un seul» soldat russe ne resterait au Bélarus après des manœuvres conjointes avec Moscou à la frontière ukrainienne, quelques semaines avant l’offensive.

10:27

Zelensky: «Ils veulent nous détruire par l’obscurité et le froid»

L’Ukraine engrangeait les promesses de soutien face à Moscou samedi, au 90e anniversaire de l’Holodomor, la famine provoquée volontairement par le régime stalinien dans les années 1930, qui a acquis une nouvelle résonance depuis l’invasion russe.

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a assuré que son peuple tiendrait bon face aux attaques russes, qui provoquent régulièrement des coupures massives d’électricité et d’eau alors que les températures hivernales s’installent.

«Les Ukrainiens ont vécu des choses vraiment terribles. Et malgré tout, ils ont conservé la capacité de ne pas obéir et leur amour de la liberté. Autrefois, ils voulaient nous détruire par la faim, aujourd’hui – par l’obscurité et le froid», a déclaré Volodymyr Zelensky dans une vidéo publiée sur Telegram. «Nous ne pouvons pas être brisés».

vendredi, 25.11.2022

Quinze morts dans un bombardement russe à Kherson

Quinze civils ont été tués vendredi dans un bombardement russe sur la ville de Kherson, dans le sud de l'Ukraine, a annoncé une responsable de la ville, d'où les troupes de Moscou se sont retirées récemment.

«Aujourd'hui, 15 habitants de la ville ont été tués et 35 blessés, dont un enfant», à la suite des frappes russes, a affirmé Galyna Lugova, responsable de l'administration militaire de la ville, sur les réseaux sociaux. Elle a précisé que plusieurs «maisons privées et des immeubles de grande hauteur» avaient été endommagés lors des frappes.

13:53

L’Allemagne est libre de livrer ou non ses missiles Patriot à l’Ukraine, selon le secrétaire de l’OTAN

Le chef de l’OTAN, Jens Stoltenberg, a estimé, vendredi, qu’il appartenait à l’Allemagne de décider d’une éventuelle livraison de batteries de défense antimissile Patriot à l’Ukraine, après une demande en ce sens de la Pologne. Berlin a proposé de déployer en Pologne une partie de ses systèmes Patriot – des équipements avancés d’origine américaine – après qu’un village polonais a été touché, la semaine dernière, par une explosion mortelle provenant vraisemblablement d’un missile ukrainien de défense antiaérienne. Mais les autorités polonaises ont proposé à Berlin que ce système soit plutôt livré à l’Ukraine, pour aider le pays à se défendre contre les bombardements russes.

«Il y a parfois des accords à obtenir pour certains utilisateurs finaux, qui rendent nécessaire de consulter des alliés, mais en fin de compte, la décision doit être prise par les gouvernements nationaux», a déclaré Jens Stoltenberg.

10:54

En visite en Ukraine, le chef de la diplomatie britannique annonce de nouvelles aides

Le ministre britannique des Affaires étrangères, James Cleverly, a effectué, vendredi, une visite en Ukraine, où il a rencontré le président Volodymyr Zelensky. Il a notamment annoncé la livraison de 24 ambulances supplémentaires et trois millions de livres (près de 3,5 millions de francs) en plus pour aider à la reconstruction d’infrastructures. «Ces mesures concrètes« visent à «aider nos amis ukrainiens dans leur combat, qu’il s’agisse d’ambulances ou d’un soutien crucial aux survivantes des violences sexuelles perpétrées par l’armée russe».

Samedi, le Premier ministre britannique Rishi Sunak, en visite en Ukraine, avait déjà annoncé une aide militaire d’un montant de 50 millions de livres (58,2 millions d'euros) et une aide humanitaire de 16 millions de livres (18,6 millions d'euros). L’aide militaire comporte «125 canons anti-aériens et de la technologie pour contrer les drones meurtriers fournis par l’Iran à Moscou, y compris des dizaines de radars et de l’équipement électronique anti-drones», avait indiqué Downing Street.

08:39

La moitié des habitants de Kiev toujours privés d’électricité

Près de la moitié des habitants de Kiev étaient toujours privés d’électricité vendredi, deux jours après des frappes russes ayant visé des infrastructures esssentielles, a indiqué le maire de la capitale ukrainienne Vitali Klitschko.

«Un tiers des logements de Kiev ont déjà du chauffage, les spécialistes continuent de le rétablir dans la capitale. La moitié des consommateurs sont toujours privés d’électricité», a écrit M. Klitschko sur le réseau social Telegram.

«Au cours de la journée, les compagnies d’énergie prévoient de raccorder l’électricité pour tous les consommateurs en alternance», a-t-il promis, alors que les températures approchaient zéro degrés Celsius avec de la pluie.

03:05

Kiev s’efforce de rétablir le courant de millions d’Ukrainiens plongés dans le noir

L’Ukraine s’attelait vendredi, à réparer des infrastructures énergétiques, endommagées par des frappes russes massives, et à réapprovisionner des millions d’Ukrainiens sans chauffage et sans lumière au moment où l’hiver s’installe.

Le système énergétique ukrainien est au bord de l’effondrement et des millions de personnes ont subi des coupures de courant d’urgence, ces dernières semaines. Le président Volodymyr Zelensky a estimé que la nouvelle stratégie de Moscou visant à plonger l’Ukraine, dans le noir, n’affaiblirait pas la détermination de son pays.

«C’est une guerre de force, de résilience, il s’agit de savoir qui est le plus fort», a-t-il déclaré, dans un entretien au Financial Times, publié vendredi. Une quinzaine de régions rencontraient des problèmes avec l’approvisionnement en eau et en courant.

«La situation avec l’électricité reste difficile dans presque toutes les régions. Cependant, nous nous éloignons progressivement des coupures et chaque heure, nous rebranchons l’électricité pour de nouveaux consommateurs», a aussi déclaré Volodymyr Zelensky, dans son allocution, jeudi soir.

jeudi, 24.11.2022
18:19

«Nous vivons littéralement dans un marais»

Alors que l’hiver s’annonce, la vie des soldats ukrainiens dans les tranchées devient difficile, entre froid, humidité et maladies. Et les troupes russes poursuivent leurs attaques incessantes, selon les militaires ukrainiens. «Ils sont comme des zombies. On leur tire dessus, mais il en arrive toujours plus», témoigne un soldat de trente ans.

Les premières neiges ont récemment saupoudré la zone avant de fondre, accompagnées de pluies verglaçantes qui arrosent cette région industrielle quasi quotidiennement. «Je souffre de la pluie. Nous vivons littéralement dans un marais. Hier, je suis allé à l’hôpital et je ressemblais à un gros tas de boue», raconte, dépité, un soldat.

AFP

D’autres militaires ont confié que de nombreuses troupes commençaient à souffrir du fameux «pied de tranchée», maladie qui provoque le gonflement et l’engourdissement des membres, et qui touchait un grand nombre de soldats pendant la Première Guerre mondiale.