Au Luxembourg - Les frontaliers sont-ils concernés par l'accord de la tripartite?

Publié

Au LuxembourgLes frontaliers sont-ils concernés par l'accord de la tripartite?

LUXEMBOURG – Suite à l'accord signé à l'issue de la commission tripartite sur les coûts de l'énergie, qu'en est-il concrètement pour les quelque 200 000 travailleurs frontaliers?

par
jfc

Il a été beaucoup question de l'accord signé à l'issue de la commission tripartite sur les coûts de l'énergie et du chapelet de mesures adoptées. Mais qu'en est-il concrètement pour les quelque 200 000 travailleurs frontaliers? S'il va de soi qu'ils ne sont nullement concernés par les mesures en matière de logement (chaque pays adoptant ses propres mesures en la matière), ils bénéficieront par contre au même titre que les résidents du crédit d'impôt énergie individuels, en fonction de leur salaire ou leur pension.

«C'est d'ailleurs sur ce point que les résidents sont venus sur le tapis lors des discussions», affirme Christophe Knebeler, secrétaire général adjoint du syndicat LCGB. «En effet, poursuit-il, il a été brièvement question à la génèse des discussions, de lier le crédit d'impôt à la taxe CO2, d'en faire une sorte de "chèque-épargne"». Le cas échéant, seuls les résidents aux faibles revenus en auraient profité. De même, les frontaliers sont concernés par l'aide financière additionnelle globale de 10 millions d'euros pour les études supérieures.

À voir comment celle-ci sera concrètement répartie et selon quels critères. Enfin, les frontaliers aussi profiteront de la réduction de 7,5 centimes par litre de carburant à la pompe jusqu'au 31 juillet 2022, mais pas de la réduction identique pour le gasoil de chauffage, prévue jusqu'au 31 décembre 2022.

Ton opinion

27 commentaires