Selon un sondage – Les gamers ne savent pas se tenir devant leur écran

Publié

Selon un sondageLes gamers ne savent pas se tenir devant leur écran

Un sondage conforte les stéréotypes qui collent aux basques des adeptes de jeux vidéo: malbouffe, fumette et laisser-aller total.

Les joueurs se laissent aller une fois la partie commencée.

Les joueurs se laissent aller une fois la partie commencée.

dr

Les données récoltées par le site technophile français hitek.fr dressent un pitoyable portrait des gamers. D’abord, ce sont des gloutons. Plus de 80% d’entre eux s’empiffrent durant une partie. Et il en va de même avec l’alcool et la fumette. Près d’un joueur sur deux s’est déjà amusé totalement ivre, et près d’un quart sous l’emprise de stupéfiants.

Côté tenue, un tiers des sondés admettent s’installer dans le plus simple appareil devant leur écran, et 12% ont eu des rapports sexuels en pleine partie. Au final, seuls 8% des répondants affirment ne rien faire d’autre que jouer. Les chiffres ont été récoltés auprès de 18 000 personnes. On y apprend que 15% des sondés se distraient avec des titres piratés. Les autres les achètent au magasin, en ligne ou d’occasion, pour un budget variant généralement entre 0,85 euro et 50 euros par mois.

En matière de temps consacré aux jeux vidéo, deux tiers des personnes interrogées s’y adonnent quotidiennement. Les autres se limitent à quelques séances en semaine ou le week-end. Passion dévorante, les joutes virtuelles ne font cependant pas le poids face à la libido. En effet, trois quarts des gamers sont prêts à abandonner leur console sur-le-champ si leur moitié leur propose une partie de jambes en l’air. Il n’y a guère qu’une poignée d’irréductibles (6%) qui ne lâcheraient leur manette pour rien au monde.

Ton opinion