Les gays belges n'adopteraient pas

Publié

Les gays belges n'adopteraient pas

Alors que la loi leur octroyant ce droit est entrée en vigueur il y a deux ans et demi, une étude publiée lundi démontre qu'aucun de ces couples n'a officiellement adopté au 31 décembre dernier.

Malgré la loi sur l'adoption pour les gays en Belgique, les couples gays belges n'ont pas recours à cette méthode pour devenir parents. (afp)

Malgré la loi sur l'adoption pour les gays en Belgique, les couples gays belges n'ont pas recours à cette méthode pour devenir parents. (afp)

Selon la Libre Belgique qui sort l'information, aucun couple homosexuel belge n'est officiellement les parents d'un enfant adopté sur le territoire du plat pays. Seul un couple vivant en Afrique du Sud s'est manifesté au cours du mois de janvier pour bénéficier de cette mesure.

Des chiffres surprenants mais qui ne traduisent pourtant pas la réalité de l'adoption dans le milieu gay. Cette étude présente en effet les chiffres de demande d'adoption auprès des pays étrangers, pour la plupart réticent à cette pratique, ou auprès des orphelinats belges. Or, les couples homo adoptent bien, mais à l'intérieur de leur propre couple.

En effet, la plupart des adoptant sont des couples lesbiens au sein duquel l'une des partenaires accouche d'un enfant conçu par insémination artificielle que sa conjointe adopte ensuite. Mais des couples masculins peuvent également entrer dans cette catégorie, ces derniers devenant parent en tant que célibataire et propose ensuite à leur conjoint d'adopter.

Le service public fédéral Justice - organe destiné à exécuter la politique judiciaire sur le plan fédéral - a ainsi recensé 75 couples depuis 2007.

Jmh/lessentiel.lu

Ton opinion