Luxembourg – «Les gens sont "paralysés" pour la fête nationale»

Publié

Luxembourg«Les gens sont "paralysés" pour la fête nationale»

LUXEMBOURG - Toujours marqués par les restrictions liées au Covid, les clients des bars et des restaurants sortent avec le frein en cette veille de fête nationale.

Les résidents tentent de profiter de cette fête nationale très particulière.

Les résidents tentent de profiter de cette fête nationale très particulière.

Dans les bars et les restaurants de la capitale, la température a vraiment eu du mal à monter pour cette veille de fête nationale. Pour celles et ceux qui avaient l’habitude de s’éclater aux quatre coins de la ville jusqu’en 2019, l’édition 2021 ne rentrera certainement pas dans les annales. Et pour ne rien vous cacher, on a même senti encore plus de tristesse qu’en 2020, où la soirée n’était déjà pas très folichonne. Les fortes mesures sanitaires liées à la crise du Covid-19 ont laissé de fortes traces. Et il va falloir un peu de temps avant d’espérer un retour à la normale.

«Notre punition continue»

Et de confirmer notre triste impression: «On est content de travailler», reconnaît Lucien, «mais il y a toujours cette ambiance de peur et d’angoisse. Les masques, les tests rapides, c’est très difficile à gérer et on essaie de faire de notre mieux. Les gens sortent en groupe. pour la fête de la musique, dimanche, les gens se sont un peu déchaînés, mais au départ, tout le monde regarde autour de soi... Notre punition continue... Notre secteur a vraiment été mis au front et c’est plus que de la déception. Il y a encore de la colère. On est toujours dans le doute par rapport à demain et c’est compliqué de redémarrer comme ça...»

D’un naturel optimiste, Lucien Elsen nous indique également qu’il fait ce métier depuis 42 ans. « On est des vrais restaurateurs et des vrais cafetiers », rappelle-t-il, «on ne dispose pas d’un groupe qui met de l’argent pour redémarrer. On ne sait pas si on va se faire bouffer dans un an ou dans six mois. Je suis déçu, mais c’est quand même la fête nationale. C’est super que nos clients soient là, mais ils n’ont pas conscience de notre situation. C’est dommage que cette météo maussade empêche aussi certains de sortir! Profitions enfin de pouvoir sortir!»

(Frédéric Lambert/L'essentiel)

Ton opinion