Déconfinement – Les gilets jaunes réunis à Metz, 135 euros d'amende

Publié

DéconfinementLes gilets jaunes réunis à Metz, 135 euros d'amende

Une quarantaine de gilets jaunes se sont regroupés à Metz, le jour même du déconfinement. Ils ont tous été verbalisés.

La manifestation a été dispersée par la police.

La manifestation a été dispersée par la police.

Non, le déconfinement entamé en France ne signifie pas le retour à la vie d'avant. Une nuance que n'a visiblement pas saisi une quarantaine de gilets jaunes. Sitôt les déplacements à nouveau autorisés lundi, un groupe de plus de 40 personnes s'est réuni en bas de la rue Serpenoise, pour manifester «leur soutien aux personnels soignants», rapporte France Bleu.

Une intention qui se veut louable à première vue. Dans les faits, ce sont surtout des messages hostiles au président français, Emmanuel Macron, qui ont été affichés. La tenue même d'une manifestation est par ailleurs interdite, les rassemblements étant limités à dix personnes.

Les manifestants du jour n'ont donc pas échappé à l'amende: 135 euros pour chaque participant, et l'organisatrice a été convoquée au tribunal correctionnel pour s'expliquer sur son initiative. Pour la police, «ces personnes se mettent en danger, elles, ainsi que celles qui sont chargées de les encadrer».

Une personne ayant participé à la manifestation a défendu le regroupement en indiquant que «des groupes de 3 ou 4» s'étaient formés, que les manifestants étaient masqués et que les gestes barrières ont été respectés.

La département de la Moselle est toujours classé «orange» en termes de circulation active du virus avec entre 6 et 10% de passages aux urgences pour suspicion de Covid-19.

(Thomas Holzer/L'essentiel)

Ton opinion