Au Luxembourg – Les impôts rappellent les sportifs amateurs à l'ordre

Publié

Au LuxembourgLes impôts rappellent les sportifs amateurs à l'ordre

LUXEMBOURG - Foot, basket, hand... de nombreux sportifs amateurs du pays ont reçu un courrier leur rappelant de déclarer tous les revenus reçus au titre d'indemnités.

Les footballeurs et les autres sportifs ont reçu le courrier des impôts.

Les footballeurs et les autres sportifs ont reçu le courrier des impôts.

Mauvaise surprise dans les boîtes aux lettres des sportifs amateurs évoluant au Luxembourg. Des courriers émanant de l’administration fiscale les invitent à déclarer l'ensemble des revenus perçus via leur activité sportive. L’administration ne s’est pas limitée au football où, selon certaines rumeurs, l’argent circule plus. Basketteurs, handballeurs, athlètes, nageurs, agents sportifs, coach et même les «petites mains» des clubs sont concernés.

«Même des jeunes n'évoluant pas en équipe première», confie un handballeur. Sans doute alertée par des sorties publiques de joueurs ou dirigeants évoquant de confortables indemnités, l'administration fiscale a lancé une offensive d'envergure qui devrait aussi l'aider à dresser un état des lieux de l'argent dans le sport luxembourgeois. Car si les pros sont prélevés à la source, beaucoup d'amateurs reçoivent des dizaines à plusieurs milliers d'euros mensuels au titre d'indemnités, ou des avantages en nature (logement, véhicule). Le courrier a même poussé certains clubs à organiser des réunions d'information.

Une circulaire (L.I.R. n° 91/2, 11 juin 2012,) cible ce type de revenus dans les domaines culturel, social, associatif, sportif. Tous doivent être déclarés et une exemption pour des dépenses ou des frais jusqu'à 5 000 euros annuels est prévue. Pour ceux qui ont toujours déclaré ces revenus «annexes», pas de souci. Pour les autres, l’administration peut revenir jusqu’à trois ans en arrière, et là, la facture risque d’être salée...

(Nicolas Martin et Saïd Kerrou/L'essentiel)

Ton opinion