Grogne au Portugal – Les infirmiers font grève malgré la légionellose

Publié

Grogne au PortugalLes infirmiers font grève malgré la légionellose

Le gouvernement avait demandé la suspension du mouvement en raison de l'épidémie qui frappe le Portugal, depuis quelques jours, mais près de 80% des infirmiers ont suivi la grève.

«Des services minimum sont assurés et il n'y a aucun problème avec les malades», a affirmé un responsable syndical.

«Des services minimum sont assurés et il n'y a aucun problème avec les malades», a affirmé un responsable syndical.

AFP

Les infirmiers portugais observaient vendredi une journée de grève pour protester contre l'augmentation de leur temps de travail, malgré l'appel à une suspension du mouvement lancé par le gouvernement en raison d'une épidémie de légionellose. La grève de 24 heures était suivie par 78,6% des infirmiers, selon des données communiquées par leur syndicat, qui s'oppose aux mesures de rigueur budgétaire adoptées par le gouvernement de centre droit et réclame le rétablissement des promotions et des 35 heures de travail hebdomadaire.

Le ministère de la Santé avait demandé jeudi aux infirmiers de suspendre leur mouvement, qui prévoit une nouvelle journée de grève vendredi prochain, en invoquant «l'intérêt public et l'extraordinaire situation épidémiologique actuelle». Un foyer de légionellose qui s'est déclaré dans une commune de la banlieue de Lisbonne a fait depuis samedi sept morts parmi 311 personnes infectées, selon un bilan fourni jeudi soir par les autorités sanitaires.

«Nous n'avons pas levé la grève et les infirmiers y ont adhéré en force mais, comme c'est la règle, des services minimum sont assurés et il n'y a aucun problème avec les malades», a affirmé le responsable syndical José Carlos Martins à l'agence Lusa. Les infirmiers portugais avaient déjà observé une grève de 48 heures à la fin septembre pour protester contre la politique d'austérité du gouvernement, qui s'est traduite par un manque d'effectifs et de sévères coupes salariales.

(L'essentiel/AFP)

Ton opinion