Les internautes rechignent à actualiser leur navigateur

Publié

Les internautes rechignent à actualiser leur navigateur

Plus de 37 millions d’internautes surfent avec un navigateur
Internet qui n’a pas été mis à jour.

Ce chiffre figure parmi les données qui ressortent d’une étude publiée mardi par l’École polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ) et Google. Les anciennes versions des navigateurs web ont pour conséquence d’être potentiellement plus dangereuses pour les utilisateurs.

L'étude recense l’état de mise à jour des navigateurs sur Internet entre janvier 2007 et juin 2008. Début juin, 59,1% des internautes surfaient sur le web avec la version la plus récente de leur navigateur.

Les utilisateurs de Mozilla Firefox sont les plus disciplinés dans le domaine: 92,2% d’entre eux surfent avec la version la plus récente de leur logiciel, contre 65,3% des utilisateurs de Safari et 52,5% des utilisateurs d’Internet Explorer.

Le chiffre de 637 millions de navigateurs n’est que la pointe de l’iceberg, souligne l’étude. Il faut y ajouter les navigateurs dont les programmes complémentaires ne sont pas à jour.

Là aussi, les utilisateurs de Firefox font preuve de plus de discipline: 83,3 % des utilisateurs ont téléchargé toutes les mises à jour de sécurité disponibles au cours des 18 derniers mois, contre 65,3% pour Safari, 56,1% pour Opera et 47,6% pour Internet Explorer.

Les experts pour leur part recommandent l’introduction d’une «date limites d’utilisation» des navigateurs, à l’image des «dates limite de vente» pour les produits alimentaires.

Ton opinion