Elections en Tunisie – Les islamistes d'Ennahda arrivent en tête
Publié

Élections en TunisieLes islamistes d'Ennahda arrivent en tête

Les premiers résultats du scrutin de dimanche en Tunisie donnent 15 des 39 sièges en jeu dans cinq circonscriptions au parti islamiste tunisien.

Le parti islamiste est suivi du Congrès pour la République (CPR, gauche nationaliste) avec 6 sièges et par la liste «Pétition pour la justice et le développement», dirigée par un riche homme d'affaires basé à Londres, avec cinq sièges, a indiqué mardi l'ISIE lors d'une conférence de presse. «Nous publierons les résultats au fur et à mesure. Les mécanismes de dépouillement demandent du temps», a déclaré le secrétaire général de l'Isie, Boubaker Bethabet.

Le parti de gauche Ettakatol obtient quatre sièges, le Parti démocrate progressiste (PDP, centre) deux sièges, tout comme l'Initiative, parti dirigé par un ex-ministre de Ben Ali. L'Alternative révolutionnaire, appuyée par le PCOT (communistes), obtient un siège et Afek Tounes (libéral) un siège également.

Ces résultats concernent deux circonscriptions de Sfax (la deuxième ville du pays, sud-est), et des circonscriptions à Sousse (centre-est), Kebili (extrême sud) et Jendouba (nord-ouest).

Premières élections libres

Les Tunisiens ont voté en masse dimanche pour élire une assemblée constituante, premier scrutin libre de leur histoire, neuf mois seulement après la révolution qui a chassé Zine Abidine Ben Ali, le 14 janvier dernier, et donné le coup d'envoi du printemps arabe.

Ton opinion