En Iran: Les manifestations ont fait au moins 50 morts

Publié

En IranLes manifestations ont fait au moins 50 morts

Le bilan de la répression des manifestations en Iran s'alourdit. Au moins 50 personnes ont été tuées dans ces défilés contre la mort d'une jeune femme après son arrestation.

Au moins 50 personnes ont été tuées en Iran dans les manifestations, réprimées par les forces de sécurité, contre la mort d'une jeune femme après son arrestation par la police des moeurs, a rapporté vendredi l'ONG Iran Human Rights (IHR).

Selon l'organisation, basée à Oslo et qui avait donné jeudi un bilan d'au moins 31 morts, six personnes ont été tuées par arme à feu par les forces de l'ordre dans la ville de Rezvanshahr, dans la province septentrionale de Gilan jeudi soir, et d'autres morts ont été enregistrés à Babol et Amol (nord). Des manifestations ont eu lieu dans environ 80 villes depuis une semaine, a-t-elle ajouté.

Les manifestations continuent

Alors qu'à l'étranger des ONG ont dénoncé une répression «brutale» des manifestations en Iran, les connexions internet y sont toujours très perturbées vendredi, avec le blocage de WhatsApp et Instagram, tandis que Washington a annoncé des mesures «pour soutenir l'accès des Iraniens à la libre circulation de l'information».

Mahsa Amini, âgée 22 ans, a été arrêtée le 13 septembre à Téhéran pour "port de vêtements inappropriés" par la police des moeurs chargée de faire respecter le code vestimentaire de la République islamique. Elle est décédée trois jours plus tard à l'hôpital, et sa mort a entraîné des manifestations nocturnes dans les principales villes d'Iran parmi lesquelles la capitale Téhéran.

Des milliers de personnes ont par ailleurs défilé vendredi en Iran à l'appel des autorités pour défendre le port du voile et dénoncer les «mercenaires», après une semaine de protestations déclenchées par la mort de Mahsa Amini.

(AFP)

Ton opinion

1 commentaire