Nouvelle législation – Les médiateurs relèvent le défi du professionnalisme

Publié

Nouvelle législationLes médiateurs relèvent le défi du professionnalisme

LUXEMBOURG - L'ALMA, la fédération des médiateurs, vient de lancer un agrément pour ses membres.

Paul Demant, Alice Risch et Sonja Bemtgen ont présenté le nouvel agrément pour les médiateurs du Grand-Duché. Un gage de qualité supplémentaire, assurent-ils.

Paul Demant, Alice Risch et Sonja Bemtgen ont présenté le nouvel agrément pour les médiateurs du Grand-Duché. Un gage de qualité supplémentaire, assurent-ils.

editpress

L'Association luxembourgeoise de la médiation et des médiateurs agréés (ALMA), créée en 2005, prend du galon. En mettant au point un nouvel agrément pour ses membres, la fédération, regroupant les médiateurs du pays, entend davantage professionnaliser le métier.

Alors qu'ils interviennent de plus en plus souvent dans les conflits entre personnes, les médiateurs devraient encore voir leur rôle renforcé dans les prochains mois par une nouvelle législation les enjoignant à intervenir notamment dans les cas de divorces difficiles. Ceci afin de soulager la tâche des magistrats, entre autres.

Mais l'ALMA estime que ce nouvel outil législatif est trop léger pour assurer une médiation. C'est pourquoi elle a créé cet agrément axé sur la déontologie, la formation continue et pratique. «Au-delà de cette démarche volontaire, l'ALMA recommande au législateur de réglementer la médiation afin d'accompagner son développement en garantissant la qualité des services proposés aux citoyens», explique la fédération.

Patrick Théry

Ton opinion