A Kleinbettingen – Les Moulins lancent une nouvelle marque

Publié

À KleinbettingenLes Moulins lancent une nouvelle marque

KLEIBETTINGEN - Le meunier luxembourgeois, qui a lancé avec succès les sachets avec bec verseur Farin'UP en 2011, décline une nouvelle marque, Le Moulin.

Jean Muller, directeur général des Moulins de Kleinbettingen.

Jean Muller, directeur général des Moulins de Kleinbettingen.

Les Moulins de Kleinbettingen continuent d'innover. L'entreprise luxembourgeoise, qui a lancé avec succès les sachets avec bec verseur Farin'UP en 2011, a indiqué hier décliner une nouvelle marque, Le Moulin. Elle regroupe deux gammes de produits, de la farine et des pâtes, avec un credo: «Circuit court, provenance locale des céréales et qualité», résume Jean Muller, directeur général de la société implantée à la frontière belge.

«Nous sommes meuniers depuis onze générations, mais aussi semouliers depuis une cinquantaine d'années. Plus de 50% de notre activité consiste à livrer de la semoule à base de blé dur à des fabricants de pâtes», poursuit le dirigeant. S'appuyant sur le programme «Produits du terroir», qui mise sur une agriculture raisonnée au Luxembourg, Les Moulins déclinent toute une gamme de farines à usages spécifiques (pâtisserie, pizza, gastronomie, etc.), dont des bios, à côté de ses paquets traditionnels Favorita et Kleinbettener Millen. Huit types de pâtes (spaetzle, tagliatelles, macaronis, etc.), produites «par deux partenaires de la Grande Région», sont aussi propulsés sur le marché domestique, en grandes surfaces, avant de viser la restauration et les collectivités, fin 2021.

«On se place entre milieu et haut de gamme avec des prix entre 1,50 et 2 euros», précise Jean Muller, qui ne donne ni de prévisions de volumes - «on est prêt à satisfaire une grande demande» - ni de montant d'un d'investissement consistant surtout en de la recherche et du marketing.

(Mathieu Vacon/L'essentiel)

Ton opinion