Ukraine-Russie – Les ONG ne pourront pas faire face à une guerre

Publié

Ukraine-RussieLes ONG ne pourront pas faire face à une guerre

Si une guerre éclate entre l'Ukraine et la Russie, ce serait une catastrophe pour les organisations humanitaires sur place, selon l'ONG Norwegian Refugee Council.

Une invasion «serait une catastrophe pire qu'en 2014», prédit M. Egeland.

Une invasion «serait une catastrophe pire qu'en 2014», prédit M. Egeland.

AFP

Les organisations humanitaires seront dans l’incapacité de répondre aux besoins si une guerre devait éclater entre l’Ukraine et la Russie, a déclaré mercredi, le patron de l’ONG Norwegian Refugee Council.

«Honnêtement, nous ne serions même pas capables de répondre à une fraction des besoins» créés par un conflit entre les deux pays, a déclaré Jan Egeland, de retour d’une semaine, dans l’est de l’Ukraine, lors d’une téléconférence à Genève.

«Une catastrophe pire qu'en 2014»

«Ce serait complètement dingue de lancer à la face du monde une nouvelle guerre cataclysmique», s’est-il écrié lors de ce point organisé par l’association des journalistes accrédités à l’ONU à Genève. Même en se préparant à cette éventualité, son organisation et d'autres seraient dans l'impossibilité de répondre aux souffrances des quelque 2 millions de personnes, dont de nombreuses personnes âgées, qui vivent de part et d'autre de ce qui deviendrait la ligne de front. Les pays de l'Otan craignent que Moscou -qui a massé plus de 100 000 militaires près de la frontière- n'attaque l'Ukraine.

La Russie nie en avoir l'intention mais Moscou a annexé la Crimée en 2014 et elle soutient activement depuis la même année des séparatistes dans l'est de l'Ukraine, dans un conflit qui a fait plus de 13 000 morts. Une invasion «serait une catastrophe pire qu'en 2014», prédit M. Egeland.

(L'essentiel/afp)

Ton opinion