Deep Purple – Les papys du rock gardent la pêche
Publié

Deep PurpleLes papys du rock gardent la pêche

ESCH-BELVAL – De retour à la Rockhal, les vétérans du rock britannique ont encore régalé leurs fans.

Un peu plus d’un an après son dernier concert au Luxembourg, Deep Purple revenait à la Rockhal, mardi soir. Les Anglais étaient emmenés par plusieurs de leurs membres historiques, Ian Gillian au chant, Roger Glover à la basse et Ian Paice à la batterie, un trio épaulé par Steve Morse à la guitare et Don Airey aux claviers.

Depuis plus de quarante-cinq ans, les Britanniques envoient sur scène leurs classiques du rock, de «Strange Kind Of Woman» à «Smoke On The Water», qui ont contribué à la naissance du hard-rock. Et fidèle à son habitude, Deep Purple a démarré son set en trombe, avec 25 minutes sans la moindre pause, plusieurs morceaux enchaînés et de nombreux passages instrumentaux.

Le groupe anglais, dont les membres ont leurs belles années derrière eux, a encore de l'énergie à revendre, et même si la voix de Ian Gillan pouvait parfois trahir son âge, ces papys du rock n'ont pas ménagé leur peine, chacun s'adonnant à des démonstrations en solitaire sur leurs instruments respectifs, Steve Morse en mode guitar-hero ou Ian Paice et ses baguettes lumineuses se lançant dans un solo de batterie dans l'obscurité. Pour le plus grand bonheur de leurs nombreux fans.

(CB/L'essentiel)

Ton opinion