Les paradis fiscaux résistent mieux
Publié

Les paradis fiscaux résistent mieux

À l’heure où le système financier essuie une tempête, le rapport biannuel de la City of London Corporation démontre que les places financières les plus secrètes sont toujours aussi prisées.

Jersey tire très bien son épingle du jeu. (AFP)

Jersey tire très bien son épingle du jeu. (AFP)

La conclusion du rapport qui a interrogé près de 1 400 banquiers est claire: «les centres et niches offshore continuent de croître en importance», constate le rapport. Depuis septembre 2008 et le début de l’ouragan financier qui a fait chuter plus d’une banque, les places financières qui offrent des avantages fiscaux et garantissent le secret bancaire ont le vent en poupe.

Comme le souligne Le Figaro, sur les 25 premières places financières mondiales, neuf sont des petits centres avec «des environnements fiscaux typiquement bas». Et sept ont vu leurs activités s’accroître par rapport aux autres: l'île de Guernesey a gagné quatre places (12e), Jersey et l'île de Man progressent chacun d'une place (13e et 18e). Les deux villes suisses Zurich (5e) et Genève(6e) restent dans le top 10. La place financière de Luxembourg gagne elle aussi une place et pointe à la 14e place devant Tokyo et Sydney.

À noter que les places financières «traditionnelles» comme Londres et New York conservent la tête du classement.

lessentiel.lu

Ton opinion