Procès Luxair – Les parties civiles ont décidé de faire appel

Publié

Procès LuxairLes parties civiles ont décidé de faire appel

LUXEMBOURG - Les avocats de neuf membres des familles de victimes ont déposé avant lundi soir un recours en appel au civil quant au verdict rendu le 26 mars dernier. Un procès en appel aura donc lieu.

Deux mois après le rendu du verdict dans le procès Luxair, certaines familles de victimes ont interjeté appel de la décision rendue. Un appel non pas au pénal, mais uniquement au civil. En clair, les parties civiles ne remettent pas en cause les condamnations à de la prison avec sursis émises contre Claude Poeckes, pilote survivant du crash du Fokker 50 du vol Luxair entre Berlin et Luxembourg, Marc Gallowitch, directeur technique de Luxair, Guy Arendt et Leon Moes, les deux techniciens de l'appareil accidenté. Le recours en appel porte uniquement sur les indemnités auxquelles les prévenus avaient été condamnées.

«Le délai pour interjeter appel se terminait hier (NDLR: lundi) avant 18h et aucun appel n'a été émis au pénal, ce qui signifie qu'un procès en appel aura bien lieu, mais uniquement au civil, indique Henri Eippers, porte-parole de la justice, contacté mardi par L'essentiel Online. Vu que l'aspect pénal n'a pas été soumis à appel, la justice considère que cet aspect de l'affaire est tranché et que donc la mise en place d'un nouveau procès devrait intervenir prochainement». Aucun délai quant à l'organisation concrète d'un nouveau procès n'a toutefois été donné.

Lors du verdict rendu en mars dernier, le pilote avait été condamné à trois ans et demi de prison avec sursis et une amende de 4 000 euros, le directeur technique de Luxair avait écopé de de 18 mois de prison et de 2 000 euros d'amende, tandis que les deux techniciens étaient repartis avec une peine de 24 mois de prison avec sursis et 2 500 euros d'amende chacun. Des peines jugées trop clémentes par les familles des victimes.

(Jmh/L'essentiel Online)

Ton opinion