Réforme à venir – Les passages au contrôle technique vont s'espacer

Publié

Réforme à venirLes passages au contrôle technique vont s'espacer

LUXEMBOURG - L'idée était dans les cartons depuis plusieurs mois au sein du ministère des Infrastructures, elle a été officialisée lundi soir par François Bausch.

François Bausch a présenté ces mesures lundi soir lors de la présentation officielle du 50e Autofestival, qui se déroulera du 1er au 10 février prochains.

François Bausch a présenté ces mesures lundi soir lors de la présentation officielle du 50e Autofestival, qui se déroulera du 1er au 10 février prochains.

Editpress

Réduction du nombre de passage de chaque automobiliste au contrôle technique en allongeant encore la validité du contrôle, renforcement des sanctions aux infractions routières en terme de perte de points sur le permis ou bien encore confirmation de la mise en place des radars automatiques sur les routes du Grand-Duché. François Bausch, ministre du Développement durable (Déi Gréng), a profité de la présentation officielle du 50e Autofestival (du 1er au 10 février), lundi soir, pour présenter toute une série de mesures en matière de sécurité routière.

Se plaçant dans la continuité de son prédécesseur Claude Wiseler (CSV) dans le domaine, le nouveau ministre a ainsi confirmé sa position de réformer le contrôle technique. Des passages qui seront à l'avenir moins nombreux, les voitures neuves devant désormais se présenter pour la première fois après 4 ans, puis tous les 2 ans, au lieu des 3,5 ans en vigueur actuellement pour la première visite. Idem pour les motos. Une mesure qui va alléger de quelque 50 000 passages annuels dans les quatre stations de contrôles officiels de la SNCT.

Mise en place d'une table ronde

Autres mesures annoncées, la suppression du contrôle de conformité, destiné notamment aux véhicules importés au Grand-Duché et l'allongement des horaires d'ouverture au sein de la station de contrôle d'Esch-sur-Alzette. Cette nouvelle réforme, qui fait suite aux changements déjà mis en place en 2012 vise notamment à éviter les longues files d'attente.

Pour de ce qui est de la sécurité routière, François Bausch annonce le renforcement des sanctions pour les automobilistes en infraction avec le code de la route au travers d'un alourdissement du nombre de points retirés lors des contrôles. Une logique qui s'accompagne de la nouvelle confirmation de l'arrivée prochaine des radars automatiques sur les routes luxembourgeoises. Aucun détail ni aucune date sur ces deux points n'a été précisé lundi soir. Une table ronde sur la thématique de la sécurité routière sera organisée à la fin du mois de février, pour tenter de préciser tous ces points, est d'ores et déjà prévue.

(Jmh/L'essentiel)

L'ACL se dit «satisfait»

«C’est avec grand plaisir que nous avons pris note des modifications annoncées par François Bausch, indique mardi l'ACL dans un communiqué. (…) L’ACL salue également les améliorations annoncées par Monsieur Armand Biberich qui montrent la volonté de la SNCT d’améliorer la gestion des flux et ainsi le service proposé à ses clients.»

Ton opinion