Photovoltaïque/Luxembourg – Les petites communes sont là aussi pour le climat

Publié

Photovoltaïque/LuxembourgLes petites communes sont là aussi pour le climat

ELL - Grâce au «Solar Challenge», de toutes petites entités se sont distinguées pour démontrer qu'elles se mobilisent aussi pour le climat. Elles ont été mises à l'honneur jeudi.

Gérard Anzia, Armand Schuh, et Yves Kaiser ont pris la pose pour le Solar Challenge.

Gérard Anzia, Armand Schuh, et Yves Kaiser ont pris la pose pour le Solar Challenge.

Frédéric Lambert

«Renforcer l’engagement local et régional dans le photovoltaïque», c'était l'objectif du concours Solar Challenge qui a réuni au total 68 communes et 6 groupements régionaux du 1er juillet 2019 au 1er mars 2021. La remise des prix s'est déroulée au Centre Camille Ney à Ell, ce jeudi en début d'après-midi. Carole Dieschbourg, ministre de l’Environnement, du Climat et du Développement durable et Claude Turmes, ministre de l'Énergie, sont venus récompenser les trois entités qui se sont distinguées.

Au prorata du nombre d’habitations sur leur territoire, c'est la petite commune d'Ell (1 525 habitants) qui s'est imposée dans la catégorie des communes «ayant réalisé le plus grand accroissement de puissance photovoltaïque par la mise en place de nouvelles installations». «C'est fantastique de recevoir un tel prix», reconnaît Armand Schuh, le bourgmestre. «C'est une vraie surprise, on ne s'y attendait pas. On a pu faire la différence, car on a de nombreux agriculteurs qui disposent d'énormes surfaces disponibles pour le photovoltaïque. On ne parle plus de petites granges, mais de hangars immenses. Grâce à ces grandes surfaces, on peut poser de nombreux panneaux. Le potentiel est énorme et on peut encore s'améliorer dans les années à venir».

Une longue histoire «climatique» pour le canton de Rédange

Quant au projet le plus innovant en lien avec le photovoltaïque, il a été présenté et remporté par la commune de Kiischpelt (1 200 habitants). «La base de notre projet, c'était de prendre deux énergies renouvelables et de les coupler dans une seule "machine" pour obtenir de l'électricité», a précisé le bourgmestre Yves Kaiser. «On s'est donc servis du vent et du soleil pour fournir de l'énergie. Six personnes de notre équipe "climat" ont travaillé sur la question, on a fait tout nous-mêmes et c'était un beau challenge. C'est peut-être une idée pour faire plus d'énergie renouvelable. Et c'est important aussi de mettre à l'honneur les toutes petites communes».

Enfin, au niveau des groupements régionaux, composés de 4 communes ou plus, c'est le canton de Rédange qui s'est distingué en réalisant «le plus grand accroissement de puissance photovoltaïque possible». «C'est la récompense d'un travail qui se fait depuis plus de 30 ans dans notre canton», souligne Gérard Anzia, vice-président du canton et par ailleurs conseiller communal à Useldange. «Nos 10 communes (Beckerich, Ell, Grosbous, Preizerdaul, Rambrouch, Redingen, Saeul, Useldange, Vichten et Wahl) collaborent depuis longtemps au niveau de l'environnement et nous sommes vraiment des pionniers. On a pris dix ans d'avance sur les initiatives nationales qui sont aujourd'hui reconnues à leur juste valeur. Par rapport aux autres groupements régionaux, c'est certainement nos bonnes synergies qui nous ont permis de nous démarquer lors de ce challenge. On travaille sur le photovoltaïque depuis très longtemps et nos 19 000 habitants sont tous au courant en même temps de nos nouveaux projets. Le climat fait partie de notre histoire depuis plus de 20 ans».

(fl/L'essentiel )

Ton opinion