Transport aérien: Les pilotes de Lufthansa ne feront plus grève jusqu'à fin juin 2023

Publié

Transport aérienLes pilotes de Lufthansa ne feront plus grève jusqu'à fin juin 2023

Les pilotes de Lufthansa ne feront pas grève jusqu'au 30 juin 2023 en vertu d'un accord signé par la direction et les syndicats ayant mis fin à un mouvement social début septembre, ont indiqué les deux parties lundi.

An Airbus A350 airplane of the German airline Lufthansa takes off for Miami at Franz-Josef-Strauss airport in Munich, southern Germany, on November 8, 2021. - The USA is ending its corona-related entry restrictions today and re-opens its borders after more than a year and a half. With the Lufthansa flight LH 460, the metropolis of Florida will be served again from Munich, for the first time since the connection was stopped in March 2020. (Photo by Christof STACHE / AFP)

Le premier transporteur aérien d'Europe compte 5 500 pilotes environ dans ses activités de transport passagers et marchandises.

AFP

«L'accord prévoit une obligation de paix sociale jusqu'au 30 juin 2023» induisant que «les grèves sont exclues jusque là», a affirmé Lufthansa dans un communiqué. Le syndicat des pilotes Vereinigung Cockpit (VC) et la direction du groupe ont signé début septembre un accord sur des hausses de salaires qui a permis d'éviter un mouvement de grève.

Cela vise une augmentation de 980 euros de la rémunération de base des pilotes de Lufthansa et de sa filiale Cargo qui sera versée en deux fois : début août rétroactivement et au 1er avril 2023. Un copilote débutant recevra ainsi environ 20% de salaire de base supplémentaire sur la durée de l'accord, contre 5,5% d'augmentation pour un capitaine en fin de carrière, selon des détails qui ont été rendus publics lundi.

Environ 5500 pilotes

Les deux partenaires de la négociation collective «poursuivront leurs échanges constructifs sur divers sujets» pendant la trêve sociale qui s'ouvre, selon Lufthansa. Au-delà de l'accord monétaire qui le satisfait, Vereinigung Cockpit s'est réjoui d'entrer dans une phase de «partenariat plus durable» avec la direction, selon Marcel Gröls, responsable de la négociation collective au sein du syndicat.

Durant la phase de conflit ayant précédé l'accord, les pilotes avaient cessé le travail début septembre pendant 24 heures, obligeant Lufthansa à annuler la quasi totalité de ses vols au départ de Francfort et de Munich -- ses deux plaques tournantes en Allemagne.

Le premier transporteur aérien d'Europe compte 5 500 pilotes environ dans ses activités de transport passagers et marchandises. Vereinigung Cockpit est le seul syndicat à les représenter. Le groupe a trouvé début août un accord avec le syndicat Verdi qui représente le personnel au sol. Les employés recevront une augmentation de 200 euros par mois, puis 2,5% supplémentaires début 2023 et encore 2,5% en juillet 2023.

(AFP)

Ton opinion

2 commentaires